The Versatile Blogger Award

versatile

« Enfigueille ! », comme me le disait Britney tout à l’heure. Samerlipopette a été tagué ! Par Teachum, de La Vie en Tisanie, que je remercie parce que quand même, et ben ça fait plaiz.

Forcément, toi, noob du blog, tu te demandes bien ce que c’est que cette nouvelle lubie de blogueurs (blogueuses, plus exactement) (tu vas voir, c’est un truc de fille).

Tu te souviens, au début de l’ère internet, quand tu avais ta première adresse mail (signe de maturité ++), tes copines et toi vous vous envoyiez des questionnaires. Auxquels les garçons ne répondaient jamais, tu penses bien. Ensuite, il fallait renvoyer les questions à 54 autres contacts, ou alors ta famille et ton chiot allaient mourir écartelés sous des flammes de Napalm crachées par Satan.

Voici les règles, qui sont conconnes, il faut bien le dire, mais je te rappelle que je suis maîtresse, alors je fais appel à ma règle number one : tu ne tricheras point (sauf si c’est nécessaire) :

       1 – Remercier la blogueuse qui m’a nominé en ajoutant le lien sur mon blog (<– sans dékeunner. Et on a aussi le droit de mettre les coudes sur la table ?)
         2 – Écrire 7 choses sur soi (<– mhm…)
         3 – Répondre à 7 questions (<– ultra passionnantes)  
        4 – Nominer 15 blogueurs de son choix en les prévenant dans un commentaire
(<– ça va être rapide)
       5 – Ajouter le logo et les règles dans l’article. (<– de la pub qui sert à rien, mais le logo est joli, je trouve)

.

Alors alors. Sept choses sur moi. Un peu comme les sept pêchés capitaux, ou les sept travaux d’Hercule ou les sept mousquetaires (hein ?). Je vais tenter de l’inédit, parce que je suis comme ça, moi, j’aime te faire plaisir et assouvir tes fantasmes les plus foufous.

1- Je suis complètement et maladivement accro à Facebook. Je me soigne, surtout depuis que j’ai fait un grand ménage de mes soi-disant « amis », et qu’il ne s’affiche plus sur mon mur fb que ce (ceux) que j’aime. [Je rappelle aux retardataires qu’ils peuvent s’abonner à la page fb du blog en cliquant sur « j’aime »]. Je voue en plus une haine profonde pour toute personne m’invitant à des jeux à la con sur Facebook. Pour jouer, j’ai la Wii et la Xbox 360, merci (comment ça, je n’y joue jamais ?). Je veux me sentir connectée, je crois que la solitude m’effraie un peu (psychologie de comptoir, je prendrais un Ricard, siouplé)

2- J’adore les talons (pas trop grands non plus), mais je pleure inexorablement du dessous de pied dès le début d’après-midi. C’est pas faute de m’entraîner, mais c’est que j’ai la voûte plantaire sensible, vois-tu.

3- J’ai un vrai gros problème avec les gens qui fouettent sévère du bec. Parfois, je me dis qu’il vaudrait mieux sentir un vieux slip qu’une haleine de poney (mais là, je me rends compte que cette remarque est très personnelle)

4- Ce qui m’amène naturellement à te dire que je ne suis vraiment pas du matin. Pour tout.

5- Je me sens mal quand je ne sors pas le vendredi ou le samedi soir. Ce qui fait que ça arrive fort peu.

6- Je dis nettement moins de gros mots que je n’en écris. J’ai souvenir d’une copine, pas vue depuis longtemps mais qui suivait le blog, me dire : « Mais en fait, t’es pas ultra vulgaire, comme fille ! ». Hé non. Je (con)fesse néanmoins un bon débit, avec des chapelets récurrents. Mon préféré d’amour reste « bordel de cul », forever-and-ever-together-either-never. On se refait pas.

7- Je déteste le gingembre, les blettes (toi aussi tu trouves que ça a un goût de terre ?), les salsifis, les choux de Bruxelles, le bruit des ciseaux sur la règle, les élèves qui perdent des dents sanglantes en classe, ceux qui me montrent comme elles bougent beaucoup, le jaune quand il s’agit de déco, le bleu aussi, plier le linge, remettre une housse de couette, entendre renifler constamment un lardon enrhumé… Je reviens, je vais chercher les Kleenex.

.

Les questions, now. Alors il en existe plein, au fur et à mesure que la chaîne circule. J’en ai chopé sept qui avaient une réponse. Parce que j’étais incapable de dire quelle était ma fleur préférée ni la personne que j’admirais le plus (non, Albator, ça compte pas).

1- D’où vient ton surnom ?

Alors là, mon bichon, tu ne le sauras ja-mais ! (bravo, ça commence fort). D’abord parce que c’est long à expliquer (il y a une vraie histoire derrière « Chag », incrédibeul) et puis parce que j’ai pas envie, voilà.

2- Décris-toi en cinq mots.

Laisse tomber, déjà, c’est pas une question. Mais je dirai : chiante, dilettante, chiante, gourmande, et chiante. Que des qualités.

3- As-tu une phobie?

Alors là, accroche toi. Je vais te révéler un truc que seuls mes BFF connaissent : je suis orquo-requino-sous-marinophobe. Oui, les trois. J’ai donc une trouille bleue des orques (Sauvez Willy est donc pour moi un film d’horreur atroce), des requins (j’y pense à CHAQUE fois que je me baigne) et des sous-marins. Parce que ce suppo géant qui jaillit à la surface de l’eau, c’est quand même un des trucs qui me fait hurler de pétoche.
Oh hé, on a les phobies qu’on peut, hein. Tu remarqueras que tout ceci a un lien plus ou moins étroit avec les fonds marins… Tout noirs… Tout silencieux… Tout pleins de dangers… AAAHHHHHH !!!!

4- Quel moment de la journée préfères-tu ?

En été, le soir, très tard, quand il fait chaud et que je suis la seule éveillée de la maison : je fume une clope sur mon balcon. J’observe silencieusement les lumières de la ville se refléter dans le ciel, les hannetons voler bruyamment, l’odeur de l’herbe sèche et brûlée de l’été, le bout incandescent de la cigarette, le tabac qui crépite en grillant, sentir la fraîcheur du soir sur ma peau rougie, repenser à ces soirées d’été magiques de mon enfance, que je savourais déjà le nez sous les étoiles. (ne pleure pas, j’ai fini)  (je suis une fille de l’été nostalgique, au cas où t’ais pas bien compris).

5- Si tu devais changer de boulot demain, tu ferais quoi ?

D’abord, et même si ce n’est pas facile tous les jours, j’ai vraiment l’impression de pratiquer le boulot pour lequel j’étais faite. Et en l’écrivant, je mesure encore plus la chance que j’ai. En revanche, l’an dernier, j’ai très sérieusement pensé à passer le concours de médecine, en candidat libre. J’aime les études et l’idée d’apprendre toute sa vie. Et puis avec une formation perso de dix ans et quelques années de fac de bio avec moi, j’avais un petit avantage. Sauf que le concours ne peut plus se passer en candidat libre. Mon rêve absolu aurait été de faire un mi-temps prof / toubib. Quoi ? Ça n’existe pas ? J’aurais innové, tu vois.

6- Tu fais du sport ? Si non pourquoi ?

Pas le temps (la bonne excuse !) et surtout, rien ne m’éclate. J’ai testé tout un tas de trucs, et vraiment, à part le squash (bourrine pawa), tout m’ennuie.

7- Un voyage avec destination open, où vas-tu ?

Comme je ne tanne pas assez tout le monde avec ça, j’en remets une couche. Je rêve de New-York comme d’autres s’enivrent à l’idée d’aller à Bali ou aux Maldives. On s’est même renseignés pour partir y vivre. Moi bossant au Lycée Français, et l’Homme… Et ben voilà, pour lui, c’est compliqué. Et puis il y a l’appart, ici, et là-bas. Bref, c’est très compliqué, surtout financièrement, mais pas exclu. Enfin déjà, j’aimerais aller y glander dix jours l’année prochaine, ce serait déjà le pied absolu ! (la fille complètement conne qui veut partir vivre dans un endroit qu’elle n’a jamais vu).

.

Bon alors maintenant, il faut que je tague 15 blogueuses. Autant te dire que ça s’annonce compliqué, parce que je ne suis que très peu de blogs, et la plupart sont archi-connus. Je ne suis pas vraiment blog-friendship non plus (je cumule). Très honnêtement, cette histoire sert surtout à faire de la promo pour les blogs que l’on suit, alors à vos clics pour :

La vie en Tisanie, qui m’a donc taguée, et je la remercie pour de vrai. Un blog découvert il y a peu. Une prof (encore) d’anglais, et je vous invite à aller y faire un tour.

Maman au balcon, une Bordelaise

Mamour blogue, une Bordelaise again

Pensées de Ronde, qui va changer de nom et de formule aujourd’hui (suspens)

Sois belle et Parle, parce que c’est le seul blog de vraie fille girly que je lis avec plaisir (dorénavant, je peux placer « BBCream » dans une conversation)

Dessine moi, le blog de ma copine Clémentine, qui intéressera beaucoup les futures mamans

Procrastinons, le blog de mon copain LDSM, qui photographie, dessine, crée, sculpte, assemble des ampoules…

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “The Versatile Blogger Award

  1. Merci pour cette incursion dans ton chez-toi ! Je vais flâner dans les blogs que tu conseilles, car comme toi je n’en fréquente que très peu, cinq ou six ?
    Dont bien sûr Caroline et Sois belle et parle, car même si je ne suis pas intéressée par la mode, j’aime son écriture.

  2. Oui Violette déboite ! Je lis son blog tous les jours alors que je me cogne profond de la mode. Elle est vraiment drôle.

  3. Mais quelle découverte que ton blog decidemment, découvert via celui de Caro !

    On a la même phobie pour les requins (même en piscine j’y pense…) par contre les sous marins , j’y ai jamais pensé mais c’est vrai que c’est flippant !

    Et tu es la premiere personne que je connais qui comme moi déteste remettre les housses de couette, non mais sérieux, c’est trop chiant de la mort!!!

    Et enfin, je rêverais d’être instit à mi temps en plus de mon boulot mais spa possible… 😉

    Longue vie à ton blog, il déboite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *