Nouvelle rentrée, nouveaux élèves

20150723_213853-001

Mais qu’il est long, ce temps bloguesque végétatif. Un article, trois petits tours et puis s’en va, je t’en foutrais moi, de la blogueuse à paillettes.

Aussi,public, ai-je décidé de revenir en grandes pompes, revigorée par mes vacances romaines et ma rentrée de pouilleuse (au sens premier du terme), repensant avec délice et trémolos à ces billets poussiéreux mais drôles, et construits sur un thème fédérateur (oui, faire caca en spray est un thème fédérateur). Ainsi, grâce à cet altruisme qui me caractérise tant, j’ai décidé de te raconter un peu ma rentrée et te donner quelques nouvelles des frasques de la Dream Team, mon équipe du tonnerre.

continuer la lecture

Les instit’ en récré

coincoinclasse

Aujourd’hui, public, je m’en vais te conter le pilier central de la vie des instit’ (juste derrière les vacances et le café) : les récréations.

Ne nous leurrons pas, si la délivrance récré est sacrée pour les élèves, elle n’est pas moins attendue chez leurs maîtres. On a déjà vu des profs commettre des injustices en classe, balancer des punitions collectives à tout-va, hurler des menaces de redoublement hypothétique, jamais personne n’a vu un instit’ sucrer la récré de tous ses élèves. Et l’interdiction formelle et justifiée de cette sanction n’y est pour rien. Non, en fait, l’instit’ a besoin de sa récréation tout autant que ses sujets. La bienséance voudrait que je te narre combien nous exaltons d’avoir ce temps au calme pour peaufiner notre toute nouvelle séance de numération, ou bien installer le semi-remorque de matériel de la future séance de sciences.

continuer la lecture

Tu sais que tu es instit, quand :

IMG_0843

Comme tous tes congénères, tu penses être unique et bien loin des clichés qui incombent gravement à ton métier. Or, sur un malentendu, il se pourrait que tu te reconnaisses fortement dans cette description. Tout cela ne sera évidemment que fortuit, et pourtant, tu sais que tu es instit quand :

1 – Tu hyperventiles un peu lorsque la photocopieuse est en panne. Généralement, ça tombe sur toi. Tu viens faire ta série hyper urgente, et le biniou affiche un code lyoko improbable. Ne rêve pas, le coupable n’avouera jamais. En attendant, tu ouvres et fermes de plus en plus vigoureusement les trente-quatre clapets de la machine au bord du décès, à la recherche du bourrage éventuel. Et savoir changer un toner fait automatiquement de toi une personne ressource en matière de matériel informatique. Si tu sais en plus en commander un nouveau, on parie que tu finiras CPC TICE.

continuer la lecture

Love school

Afficher les détailsIl y a quelques mois, avec deux de mes collègues de Chicago, on a eu l’idée un peu diiiingue de faire partir nos deux classes (oui, deux, pour trois) (c’est une longue histoire, je t’expliquerai) en classe découverte en Dordogne, au mois de juin prochain.
Une petite semaine à lancer la sagaie, fabriquer des rhombes (-> Google), peinturlurer des grottes, et bouffer des MacMammouth. Alléchant, hein ?
continuer la lecture