Pourquoi il n’y aura jamais de pub sur ce blog

tele

Toi. Oui, toi, l’internaute régulier (ou moins régulier) de ces lieux de débauche stextuelle, peut-être t’es-tu demandé pourquoi il n’y a jamais ici de billet sponsorisé ou de concours bidon.

Peut-être aussi que tu ne te l’es pas demandé. Grand bien te fasse.

Pour toi, non initié de la blogosphère, je vais te faire un petit topo. Le blog, particulièrement le blog de MÈRE, est soumis à une loi immuable : si tu écris assez souvent, sans trop de faute d’orthographe, les marques se jetteront sur toi comme  une Frigide sur des homos. Elles vont t’offrir des cadeaux, afin qu’en échange, tu pondes un billet dit « sponsorisé », dans lequel tu devras vanter les mérites de la crème « hyper-géniale » pour le cucul de ton grelot, que la marque t’aura envoyée. Il faudra dire que tu te demandes même comment toi et le cucul en question vous faisiez pour vivre avant cette crème.  Bien entendu, tu écriras aussi que tu fais ça en touuuute objectivité (mais bien sûr). Sachant quand même que si tu écris que la crème pour cucul est une daube, la marque ne se risquera pas à t’envoyer d’autres cadeaux. Pas de cadeaux = pas de boite aux lettres remplie = déprime.

On pourrait s’arrêter là, mais il existe aussi les concours ! Mer-vei-lleux concours où après avoir lu l’article teeeellement bien sur la crème pour cucul, on te proposera de GAGNER ladite crème pour cucul. Classe, non ? Tu laisseras donc un pauvre commentaire du genre « J’adore la crème pour cucul », et la blogueuse, de sa main agile, te tirera au sort.

La blogueuse sera donc doublement contente : d’une, elle recevra des cadeaux dans sa boîte aux lettres (feu le temps béni où l’on s’envoyait de vraies lettres), et de deux, elle aura des commentaires en plus, venant de gens nouveaux, qui auront tapé « crème pour cucul » sur Google.

Certaines se sont spécialisées sur ce créneau, leurs blogs devenant de vraies cyber-vitrines, plates-formes  virtuelles de magasins de bébé ou encore annexes de salons de beauté. Tant mieux pour elles : il semblerait que tout le monde s’éclate sur ce créneau. Les blogueuses, et les marques (surtout). Sauf que du coup, ces blogs en question ne finissent par faire que ça : de la pub. Le reste des billets restant ni plus ni moins que de la soupe plus ou moins bonne, alimentant uniquement les stats Google et le lectorat fidèle.

Mais tu l’auras compris, ici, point de crème pour cucul.

Ce blog est le mien, mon mien, mon espace, celui dans lequel je cause de ce qu’il me plait, celui dans lequel j’écris ce que je veux. On adhère (ou pas), on aime (ou pas), mais les billets pondus ici (je ne parle pas des Bits+Pieces) sont de vrais articles. Qui prennent du temps, de vraies heures, pour les écrire, les mettre en forme, essayer de vous faire rire, ou au moins sourire. Exception faite de celui-ci, complètement brut de pomme et sans relecture.

Je ne suis pas journaliste, et je ne prétends pas que l’on trouve ici de la crème pour cucul d’article de blog, mais à moi, ils me plaisent. Et si j’en crois mes petites statistiques, à vous aussi. Samerlipopette ne sera jamais célèbre, parce que je n’ai ni le temps, ni l’imagination suffisamment débordante pour y être aussi souvent que je le voudrais. Ni le talent suffisant, probablement. Il n’a pas été créé pour me permettre de gagner ma vie un peu plus. Juste pour être un espace de partage, parce que j’ai toujours aimé écrire, parce qu’avant d’écrire des conneries ici j’écrivais des choses plus jolies ailleurs, parce que c’est une fenêtre extraordinaire sur le monde, parce que c’est une motivation pour ne pas perdre l’envie d’écrire, parce que ceux et celles qui viennent et reviennent ici s’y sentent bien. Et surtout parce que moi, je m’y sens bien.

Aucune marque ne viendra s’y incruster. Ici, on est chez moi. J’y fais entrer ceux et celles qui me plaisent. Si je fais la pub d’un restau, d’un lieu, d’un artiste ce n’est pas parce qu’on m’y aura invitée, mais parce que le hasard de la vie me l’aura fait découvrir, et que j’aurais envie de le partager avec vous.

Je me doute bien que celles qui ont eu un blog qui est devenu leur gagne-pain voient cette histoire de pub différemment, et je le comprends bien. C’est une histoire de but, en fait. Le jour où j’aurai 10 000 visites quotidiennes, et qu’on me suppliera d’aller tester les restau de Manhattan pendant une semaine tous frais payés, je me dirai que je serai bien conne de pas en profiter un peu. Et puis avec un trafic pareil, un blog EST un gagne-pain. Quoi qu’il en soit, la question ne se posera pas ici.

Alors certes, les billets y sont plus rares que dans les blogs-vitrines. Mais c’est aussi le prix à payer pour avoir des articles qui sont, à mon sens, de meilleure qualité. Merci à vous, d’y venir à chaque fois un peu plus nombreux, malgré tout.

Et si vous l’aimez, partagez, partagez, partagez : plus on est de fous, plus on lit !

.

.

Longue vie à Samerlipopette…

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 thoughts on “Pourquoi il n’y aura jamais de pub sur ce blog

  1. je ne te connais pas depuis longtemps mais tu me fais passer de bons moments alors merci de le faire bénévolement…

  2. Ca c’est une manipulation particulièrement perverse pour aller nous faire croire à son objectivité! Je me souviens d’un récent papier sur Pedro ou Angelo, je suis minable pour me souvenir des prénom, un masseur pour le CoU, si on zoome sur la photo on reconnait le logo du fabricant: « crèmepourcucuCorp »!

    Grace à crème pour cul cul,mes doigts sont doux, et je peux taper beaucoup sur mon black Berry.

    Ce message est approuvé par le conseil d’administration de cremepourcucul Inc., filiale enregistrée à la Bourse de Jonzac de crèmepourcucul limitée.

  3. Bien sûr que l’on sait tout ce que tu viens de dire. C’est pour cela que l’on aime venir ici, et que l’on râle quand c’est trop long entre deux billets.
    Parce que le lecteur il est gourmand. Et pas de Mc Do. Mais de bons billets bien goûtus.

    1. T’es mignonne DOMINIQUE. J’aimerais écrire autant que Caro, mais… Le temps… Et la page blanche…
      Ceci dit, tu comprends mieux pourquoi je ne participe pas aux concours et autres. Non pas parce que ce qu’il y a à gagner est souvent chouette (les derniers foulards de je-sais-plus-où), mais parce que ce que j’aime chez elle, ce sont ses vrais articles. Mais Caro rentre dans la deuxième catégories de blogueuses : son blog, c’est son gagne-pain. Et puis bon, elle est douée, quoi, merde. 😉

  4. Eh ben moi j’aime bien faire les 2 ! Et quand j’ai pas aimé ce qu’on m’a envoyé à tester (c’est pas arrivé souvent parce qu’on m’a pas envoyé grand chose pour l’instant…), ben j’écris rien…
    Et sinon, t’as réussi à mettre une image sur le côté ? 😉
    En tout cas, cette histoire de blog ça m’a trop saoulée, du coup j’ai à peu près rien écrit de la semaine… Faut vite que je trouve quelque chose qui me plaît… (parce que Blogger j’aime pas… je vais tester WP aujourd’hui je pense)
    Oui j’ai raconté ma vie… Normal j’ai pas écrit de la semaine (oui je l’ai déjà dit), alors j’écris chez les autres NA !!
    Bon dimanche :)

    1. Oui le principal reste quand même de se faire plaisir. Pas encore eu le temps de tester pour l’image. Je verrai en semaine si j’ai un moment.

  5. La conception de Caro est claire : elle écrit car c’est son métier et son gagne-pain, donc elle est obligatoirement plus prolixe. Elle tient son blog quasi quotidiennement depuis des années, ce qui n’est pas rien. Elle dit honnêtement quand elle préconise tel ou tel produit qu’il est sponsorisé. A tel point que ce n’est plus une sorte de « journal », mais plus un média. Sans que cela soit péjoratif, bien sûr, au contraire.
    Toi, tu tiens un journal de ta vie, avec le même talent que Caro, mais avec un autre objectif, qui n’est pas de te faire connaître, mais de partager. Ce qui vous réunit toutes deux c’est le talent, la sincérité, et l’honnêteté.
    Je n’aime décidément pas ces blogs qui me font fuir, même des plus prestigieux, où l’on sent la sponsorisation dissimulée à plein nez. Ça, c’est le pire.

  6. Bonjour
    Je représente une entreprise en plein essor, qui a breveté un système innovant d’AAE, anus artificiel pour enfants, permettant non seulement de s’épargner la corvée de l’essuyage mais permet de soulager la femme du 21ème siècle des contraintes de la maternité.
    Seriez vous intéressée par un publi-reportage photo et concours sur votre blog?
    je vous fais parvenir dès ce matin un échantillon par courrier postal
    Cordialement
    Thérèse Fion, AAE, directrice marketing

    1. Merci, chère Madame Fion. Je n’attendais que vous pour tester ce produit ma foi utilissime, puisqu’il m’épargnera la fameuse crème pour cucul. Je vous joins mon adresse mail, afin de convenir des modalités d’adaptation et d’utilisation du AAE, ainsi que (et surtout) des modalités de paiement. Ne disposant dorénavant plus de mon compte suisse, il faudra faire avec celui domicilié au Guatemala. Navrée de ce désagrément.
      A très bientôt.
      Cordialement.
      Des Lutins, Chag, mère indigne en détresse enfin soulagée.

      picsoul.family@free.fr

  7. On veut le publi-reportage, avec photos couleur si possible. Je suis partante pour un concours, j’aimerais bien gagner ce précieux instrument, à condition qu’il s’adapte aussi aux chats.
    J’ai dit chats et pas chattes. Ok ?

    1. Pas de problème. Je le testerai aussi sur ma chatte. La plus poilue, je veux dire. Zygote de son petit nom.

      Je pense qu’on va finir par m’envoyer la DDASS. Et la SPA.

      Béni soit l’anonymat bloguesque.

  8. Fan du blog de Caro (et pas à cause de ses billets sponsorisés) c’est par le biais de son blog que j’ai récemment « atterri » chez toi et que depuis je viens y faire régulièrement un tour … J’aime les gens qui écrivent bien et qui de surcroit me font rire … et c’est ton cas.
    Si aujourd’hui je commente c’est que je suis moi même rédactrice bénévole (nous sommes 3 à alimenter ce blog) sur un blog qui n’a pas grand chose à voir avec tout ça car il s’adresse aux fans de Zombies … et finalement je me retrouve dans ce que tu décris … car les concours on en a fait des tonnes. Il ne s’agissait pas de gagner des crèmes ou autre antirides mais nous on faisait gagner des bouquins, des jeux ou des magazines jusqu’au jour ou on a mis en jeu un bouquin qu’on n’avait pas aimé et on l’a dit (car point de censure chez nous) et que l’éditeur a exigé qu’on refasse notre article de manière moins critique … Depuis ce jour terminé les concours !! on préfère que les gens viennent nous lire pour la qualité de nos articles plutôt qu’on se retrouve à venter les mérites d’un jeu ou d’un bouquin qu’on n’a pas aimé juste pour plaire aux éditeurs (pas tous heureusement). Nous aussi on clame bien fort que sur ce blog on est chez nous et qu’on racontes ce qu’on veut !
    Bon je te racontes un peu ma vie là mais tout ça pour dire que je suis 100% d’accord avec toi et que je te comprend totalement !
    Longue vie à Samerlipopette sans pub ! 😉

    1. Merci Emma Globine ! Un blog sur les Zombies ? Je vais y envoyer l’Homme et son jumeau de frère, vous allez gagner deux fans je pense !

  9. Cher Madame Chag

    Administrateur de WordPress, je souhaite porter votre attention sur le fait que le commerce ou la publicité sur les anus artificiels relèvent de la juridiction du ministère de la santé, et qu’en aucun cas vous ne pouvez en faire la publicité pour tout autre utilisation.
    Nous voyons fleurir, sur les sites de ventes en lignes, des ventes d’articles d’occasion, dont les utilisations, totalement inappropriées, ne correspondent pas avec la ligne éditoriale de votre Blog.
    Nous vous demandons donc de stopper tout échange avec madame Thérèse Fion de chez AAE.

    Dans la négative, nous serons contraints de mettre en place un message d’alerte à l’ouverture de votre Blog afin de sensibiliser le jeune public aux pratiques douteuses.

    Cordialement
    Jean Filedesperles, administrateur

    1. Cher Monsieur Filedesperles,

      Vous me voyez navrée de la tournure prise par mon entreprise à but non lucratif le week-end. Cependant, permettez moi de vous signaler qu’il semblerait qu’il y ait méprise. En effet, mon diplôme d’études hautement universitaires et concouristiques m’autorise à dispenser l’éducation au jeune public, et ce, quelle que soit cette éducation. Je me permets de vous rappeler que ledit concours ne m’enfermant point dans une matière sectaire, il m’autorise à ouvrir la connaissance des têtes blondes sur les miracles scientifiques et notamment, comme ici, sur des avancées technologiques majeures.
      De plus, je me permets également d’ajouter que lors de l’exercice sournois de ma profession, la surveillance des toilettes constitue un comédon sur la zone T de la pause café, qui s’en trouve donc détériorée. En effet, ce lieu stratégique est le repaire favori des Bryan et Kévin en puissance, sortes de sataniste des cours de récré, en guerre sainte contre toute forme d’autorité, et restant définitivement bloqués en phase anale (cf. Sigmund). Ce qui oblige donc les professionnels, dont je fais partie, a ouvrir l’oeil constamment sur cet espace maudit, nous contraignant donc à boire du thé, froid.
      L’AAE est donc d’une double utilité, éducationnelle d’une part et sécuritaire d’autre part, puisqu’elle nous dispenserait de la surveillance du lieu et des désagréments associés. En ce sens, il me parait donc judicieux non seulement d’en faire la publicité sur ce blog en quête de quintessence, mais en plus de m’en faire rémunérer au vue de mon implication importante.
      Pour les réclamations et doléances, merci de contacter le ministère de la porte d’à côté : celui de l’éducation nationale. Attention : ministre en renouvellement constant.

      Cordialement.

      Des Lutins, Chag, blogueuse née

  10. L’important c’est d’être à l’aise avec ce qu’on fait. Peu importe que certaines profitent des pubs, et d’autres non, l’avantage avec les blogs c’est la liberté qu’a le blogueur d’écrire ce qu’il veut, et la liberté qu’a le lecteur de lire ce qu’il veut.
    Je suis un peu de cette école « sans pub » aussi et j’apprécie ton blog pour ça, mais j’en apprécie bien d’autres aussi, pourtant sponsorisés. Quand c’est trop envahissant, j’arrête de lire et vais vers d’autres contrées bloguesques!

  11. Coucou Chag !
    Un blog peut donc rapporter de l’argent pour de vrai, même sans mettre un peu de publicités ? Je veux dire, tu écris qu’à partir de 10 000 visites quotidiennes, un blog EST un gagne pain. Tu peux m’en dire plus stp ? Car j’aimerais faire mon mémoire dessus !
    Par exemple, est-ce que toi même il t’arrive de pouvoir arrondir tes fins de mois grâce à ce blog, sans pub ? (vu que tu as dit qq part que tu en étais à 17 000 visites par jour ! Bravo au passage ! )

    Et sinon, ceux qui ont un compte adsense pour leur blog, que personne ne clique sur les pubs en question mais que par exemple, les 10 000 vues quotidiennes sont là. Cette personne arrivera t elle avoir un peu d’argent ?

    Bisous et encore félicitations pour ce talent !

    1. Ouh lala. Alors ! Tu commentes un vieil article que je ne vais pas prendre la peine de relire, mais sur un thème dont mon avis n’a pas changé d’un iota.
      Donc. Non, un blog ne peut pas rapporter d’argent, même à 1 000 000 de visites quotidiennes, si on ne fait pas de pub ! Après, les blogueu(se)rs qui ont effectivement 10 000 visites/ jour réfléchissent à deux fois (ou plutôt qu’une seule, en fait) avant de mettre de la pub, parce que forcément, avec ce trafic, que ce soit avec Adsense (mais c’est dérisoire) ou avec les partenariats/sponsos, y’a moyen de gagner de l’argent. Après, c’est hyper rare d’avoir ce trafic. J’ai effectivement eu UN JOUR à 17 000 visites, pour l’article « tu sais que tu es instit, quand :  » mais c’était exceptionnel. D’habitude, les jours où je publie, je touche environ 2200 personnes le premier jour, et ça descend ensuite les jours suivants. Je suis un petit blog normal, je crois. Quand je ne publie pas, même depuis longtemps, ça reste à peu près stable et je dois avoir environ 600 visiteurs quotidiens. Les chiffres de trafic sont tabous chez les blogueurs, ne me demande pas pourquoi, j’en sais rien, surtout que ça ne représente pas la qualité des publications. En tout cas, moi, ça ne me dérange pas de les donner.

      En bref, pour Adsense, il me semble fort que ça marche au clic, donc pas de clic, pas de sous.
      Moi je n’ai jamais gagné un centime avec le blog, et je n’en gagnerai jamais !

      Bon courage pour ton mémoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *