Pour la route

J’avais dit non non et non. Et puis j’avais dit oui. Plus tard.
Après, j’avais redit non. Longtemps.

Et puis, j’ai fini par redire oui. Certaine…

echo

Mes bisounours mauves,

Voici donc l’explication de ma bronchite d’outre-tombe et de mon absence ici ces dernières semaines. Deux mois et demi que j’ai l’estomac au niveau de la luette, et que je suis aussi crevée que si j’avais couru huit marathons sans les pieds. La grossesse est une chienne, je te le dis. C’est pas comme si j’étais déjà au parfum, remarque. Satanée amnésie hormonale. Bref, je te jure qu’on ne m’y prendra plus. Après celui-ci, je ferai du tricot avec mes trompes de SFallope.

Une dernière aventure, pour la route. On a décidé de garder la surprise du sexe pour le jour j, mais on a dores et déjà lancé les paris. La sortie de grotte est prévue pour fin janvier, et dire qu’il nous tarde de voir cette dernière merveille est un euphémisme.

Deux mois et demi de présence, et Numéro 3 a déjà l’impression qu’il peut s’étaler et foutre le bordel dans sa chambre. Je n’imagine même pas ce qu’il restera de mon épiderme ventral d’ici quelques mois. J’ai déjà décidé de claquer le PEL de ses études supérieures dans une réfection totale de ma ceinture abdominale, ainsi qu’une petite lipo de derrière les fagots. Certes, je peux passer aux caisses femme enceinte finger in the nose, mais faut pas déconner, mate mon bide :

bide 2 mois et demi
Le premier qui dit qu’il y en a plusieurs mangera mon placenta

Le blog va donc gagner une nouvelle rubrique, que j’ai intitulée, au hasard,  » Adieu périnée, bonjour bourrelets « .

Je te préviens, toi qui as de l’urticaire dès qu’on cause grossesse, accouchement et nouveau né, il va te falloir une solide crème à la cortisone. D’autant plus que je suis royal inspirée sur le thème. M’enfin si ça peut te rassurer, même si mes hormones sont parfois chamallow-tagada, ma soude caustique n’épargnera rien de cette aventure. Rassure toi bis, il y aura aussi des articles classiques (je suis encore une femme Barbara Gould, après tout).

Je te laisse, je vais dégueuler.

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 thoughts on “Pour la route

  1. Hiiiiiiiiiiiiiii ! lectrice de l’ombre trop contente ! Et pour le bide effectivement, respect ! Hate de suivre tout ça avec toi. :)

  2. Félicitations pour cette nouvelle grossesse.
    Effectivement pour 2 mois et demi de grossesse tu as un bon bidon mais …. un TRES joli bidon.
    On peut participer nous aussi au pari pour le sexe ?
    J’attend pas ta réponse, je dis FILLE :)
    bises

  3. Félicitations … et oui bb3 prend encore de + place. J’avais fini à + 122cm de tour de ventre … mais ça c’était y’a quasi 6 mois 😛

  4. Merci à toutes !
    Pour les paris, avec la famille et les amis, chacun doit donner, dans l’ordre : le sexe, la date de ponte, et une estimation de poids. Sauf que le gagnant remporte un dîner à la maison, donc pour vous, j’annonce officiellement que le ou la gagnante remportera une magnifique couche de meconium !

    Comme pour jouer bien, il faut des infos complémentaires :
    – Grelotte femelle : terme + 3j, 3.350 kg
    – Grelot mâle : terme + 3j, 3.750 kg

    Ici, le terme est prévu le 29 janvier. A vos paris pour celles qui veulent !

  5. J’adore les bonnes nouvelles, et il me tarde d’avoir des nouvelles du bouchon muqueux… Et bon courage pour toutes les réjouissances à venir.

  6. Félicitations!!!
    Mon premier bébé vient d’avoir 2 semaines et ton joli bidon de 2 mois 1/2 (quand-même!) me ferait presque déjà envie…
    Belle grossesse à toi

  7. Haha! Bravo! Je comprends mieux ta remarque sur le fait que pour le 3ème ça se voit quasi dès trois semaines… Vivement que tu fasses des posts MagicMamanVomi (ou hémorroïdes hein, on n’est pas sectaires). Bon je te laisse aussi, je vais pisser.

  8. Desperate Teacher : Hé oui ! Sauf que bon, pour mes deux grossesses précédentes, j’ai été épargnées par les hémo’. Et je t’avouerai que si ça pouvait être le cas pour celle-ci aussi…

  9. Félicitations ! Ma best friend m’avait recommandé ton blog, je vous suit depuis dans l’ombre, je te souhaite une belle grossesse que je ne manquerais pas de suivre… Je te kiffe trop :-) i’m totally biatch i know 😉

    1. Héhé. Merci ! C’est chouette tous ces gens sympas qui sortent de l’ombre pour me dire des mots gentils. Je me sens comme un petit poney multicolore (qui aurait abusé des fayots). Luv ya.

  10. Félicitations ! On se croisera peut-être à la maternité, si, en tant que talençaise, tu as choisi Bagatelle. D’ailleurs, vu que c’est ma première grossesse (autant dire qu’au niveau du bidon, je fais pâle figure à côté de toi), si par hasard tu as accouché à Bagatelle, j’aimerais bien avoir un retour. J’hésitais entre Bagatelle et Pellegrin…

    1. Si pas de souci particulier de grossesse, Bagatelle, incontestablement. J’y ai accouché du deuxième et j’y reviens les yeux fermés pour celui là. En plus j’habite juste à côté donc c’est hyper pratique.

  11. dommage que je sois périmée…
    en lisant les blogs des unes et des autres
    je me dis que j’aurais bien remis ça
    quoique la liberté qu’on retrouve quand ils deviennent autonomes
    ce soit pas mal non plus

  12. Hey ! Félicitations pour cette bonne nouvelle ! Mon Numérobis vient d’avoir 4 mois, et déjà je tate mon coloc pour Numéroter ! Je vais donc suivre tes nouvelles aventures avec attention !
    Ah, autrement, je t’annonce un grelot mâle, qui va naître à terme tout pile (sympa çui là), de 3,400 kg, et qui s’appellera … Paul ! Je suis joueuse, le méconium, ça me botte à mort … Bon courage en tout cas.

    1. @ Carolumette : Quel courage ! Il me faut 5 ou 6 ans entre chaque grelot pour avoir envie d’en avoir un autre (m’enfin là, c’est the last, rapport qu’on peut pas pousser les murs et que la grande est grande, justement). Je note pour tes infos. Sauf qu’il ne s’appellera pas Paul, si c’est un mâle. Il y a trooooop de Paul autour de nous ! Mais c’est un joli prénom quand même. Quoi qu’il en soit, niveau prénoms, on a choisi, mais on sera des TOMBES jusqu’au jour J ! Si tu gagnes, je t’enverrai aussi un bout de lange avec du lait régurgité. Pour te souvenir.

      @ Coline : Voilà. 5-6 ans, le temps de se remettre et d’oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *