Paupiette aux bisous

bisoupaupiette

Comme je vous kiffe quand même à bloc, aujourd’hui, c’est jour de fête : aujourd’hui, c’est photo de Paupiette.

Elevée aux bisous et au bon lait de licornichon. Garantie hiroshibouse intégrée, option pipi sur les doigts. Alimentation régulière toutes les quatre, cinq heures, voire plus si affinités. Fragrance Original Baby et Mustela derrière les oreilles. Cuisses dodues, joues à bisouiller et câlins d’amour à volonté.

Un très bon produit. A recommander.

Profitez bien de ce cliché, je doute qu’il y en ai souvent. Ici, elle venait juste de finir de téter, elle était donc progressivement en train de sombrer au pays des bébés repus.

Je crois qu’on est au taquet des paillettes, de l’amour, de la couche pleine. Du bonheur, en fait.

Bon week-end, mes loupiots.
Luv U.

Rendez-vous sur Hellocoton !

53 thoughts on “Paupiette aux bisous

  1. Alors ce billet on le lit et on le garde précieusement ! Tant de tendresse bordel (ok c etait facile) moi je prends !!!! Cette petite paupiette elle est vraiment trop choupinette !

  2. Aujourd’hui ton blog c’est Samerlipaupiette!! Vive elle (la joliesse de la petite personne est maximale, mais les deux autres nénettes de la photo ne donnent pas non plus leur part au chien…). Et vive vous tous! Love tout pareil

    1. Mouaha ! Jeu de mot Ramutcho ! Mais bien trouvé ! ^^
      Merci ma poule. Je file, y’a un bidou tout chaud qui attend sa rasade de bisous gâteux.

  3. Wooooo…
    Restez scotchées dans les paillettes, ça vous va bien au teint..à toutes trois!
    Juste envie d’aller bizouiller ici aussi, tiens.. 😉

  4. Je n’avais pas le souvenir que les Paupiettes étaient aussi belles et bonnes à croquer ! Elle est magnifique comme sa grande sœur que l’on aperçoit derrière … Paupiette-bien encore et toujours !

  5. Eh bien merci pour cette photo qui nous confirme (mais on n’en doutait pas) que la Paupiette est belle à croquer. Mais elle a de qui tenir : c’est un joli trio rassemblé ici.

    1. Et bien figure toi que mon meilleur ami (celui au bouchon muqueux) a décidé que les Trois Grâces seraient les bonnes fées de la Paupiette. Avec ça, un avenir brillant s’ouvre à elle.

  6. je n ai jamais pris le temps ou jamais osé peut être aussi, écrire sur le blog, mais quand je vois cette photo je suis tellement fière de mes trois beautés que j’ai envie de crier au monde entier tout le bonheur qu’elles m apportent !!! pleins de bisous.

    1. Ohhhh !!!! Y’a ma maman qui a écrit un comm !!!!! Hey, c’est ma mâââman !!! <3 <3

      Attends, et encore, t'as toujours pas vu la tronche des deux prochains grelots ! (JE DECONNE) mouahaaa

  7. En direct de mes vacances anglaises (sous la pluie): elle est adorable ta paupiette, mais comment on dit paupiette en anglais? 😉

  8. Mais que tes filles sont belles !!!
    Et rien qu’à regarder ta paupiette sur l’écran, j’ai mon ordi qui sent le mustella !!!

    1. ah ouais, on me dit dans l’oreillette que Mustella ne prendrait qu’un seul l … ouais, bon, ok, c’est comme vous voulez ! L’émotion sans doute …

    2. J’ai l’impression que TOUT sent le Mustela. Sauf ses couches. Et encore. Je trouve ça « mignon » quand elle fait caca. Il est possible que je sois bonne à enfermer.

  9. J’adore cette petite tronche sérieuse et concentrée que font parfois les bébés, on se demande ce qu’ils ont en tête (à part un gros téton et éventuellement une envie de démouler…^_^).
    C’est vrai qu’elle a une super bouille ta paupiette numérobis, félicitations.

  10. Quelle belle paupiette, on lui mangerait bien les joues… et surement d’autres choses, ses petons mignons et gigots dodus (enfin je suppose, étant donné le gabarit de la paupiette à la naissance 😉 )
    Un beau trio de jolies filles !

  11. Je viens de manger une grosse bouchée à la reine avec des nouilles au beurre, depuis je crois que moi aussi quelque part je sombre au pays des bébés repus…
    Surtout montre nous si t’as une couche pleine de paillettes.

    Bisou <3

    1. Ah non. Mes Vania sont pleines d’arcs-en-ciel (ou d’arcs-en-cieux, si tu préfères). La Paupiette, elle, démoule des bronzes à l’abricot. On est comme ça, nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *