Paye ta rentrée en CP (côté instit’)

tableaucp

Mes moustiques tigresses,

Aujourd’hui, j’ai décidé de te raconter un peu ma rentrée. Et pas seulement parce que tu me le demandes à genoux depuis deux semaines (grand fou, va).

Cette année, je rempilais donc au sein de la Dream Team. Plus particulièrement en CP.

C’est bien, les CP. On leur apprend à LIRE. C’est pas rien, la lecture. Du coup, on a l’impression d’être un peu Dieu, tu vois (mais avec de plus gros seins). Pour les avoir tous testés (j’aime les partouzes), je pense que de tous les niveaux, celui de CP est le plus gratifiant tellement les nains évoluent. Tu me diras, en petite section, ils évoluent aussi pas mal. La petite section, c’est merveilleux, c’est le niveau où en juin, tu te félicites d’arriver à ce que tes élèves se mouchent ailleurs que sur ta robe (pour ceux qui se mouchent) (environ quatre élèves sur vingt-cinq). En CM2 aussi, ils évoluent. Mais inversement. Eux, ils deviennent de plus en plus concons (coucou les hormones !).

Mais, quand tu enseignes à des CP, au fil des mois, ta vie prend un autre sens. En décembre, tu te dis que ce métier était plutôt bien choisi. En mars, tu es persuadée que tu es née pour enseigner la lecture. En juin, tu donnes des leçons sur la pédagogie de l’apprentissage de la lecture en prenant un air faussement dégagé.

Mais ne nous méprenons pas. Derrière cette image d’Epinal se cache une triste réalité.

Car cet être étrange et fascinant qu’est l’enfant de CP demeure, au moins jusqu’aux vacances de la Toussaint, une sorte de débile profond à qui on aurait lobotomisé un hémisphère cérébral durant les deux mois d’été. Le CP de septembre ne sait rien faire. A croire qu’on hérite d’une tripotée de gogoles. Si tu demandes d’attraper un stylo bleu, un tiers des enfants attrapera un cahier, un tiers sortira une règle, un autre tiers aura un doigt dégueulasse dans une narine (pas forcément la sienne, d’ailleurs), et un dernier tiers attrapera enfin un stylo. Mais vert.

La capacité de concentration d’un CP se situant approximativement entre quatre et neuf secondes, l’enfant sera alternativement passionné par sa trousse / le néon grillé / la manivelle du store cassé / son ardoise / son feutre d’ardoise / le feutre d’ardoise de son voisin. Jamais il ne lui viendra à l’idée que les sons qui sortent de ta bouche lui sont éventuellement destinés. Lorsque tu demandes de colorier au feutre une case sur une fiche, au bout de trois secondes, le CP aura oublié la consigne et aura, au mieux, colorié son bureau, au pire, enfoncé chacun de ses dix doigts dans le capuchon d’un de ses feutres.

Mais, étrangement, le CP développe une concentration hors norme lorsqu’il s’agit d’utiliser son TAILLE-CRAYON, activité qu’il peut mener à bien sans broncher pendant vingt bonnes minutes. A tous les parents qui se demandent pourquoi les instits leur demandent trente-deux crayons à papier lors de l’entrée en CP, ne cherchez plus.
Un jour, les CP domineront le monde. Mais pas demain. Demain, y’a crayons de couleurs.

Le CP ne sait pas non plus utiliser le bâton de colle. Chaque année, j’oublie ce détail. C’est ainsi que le premier jour, quand je leur dis « Vous allez coller ce papier », je me retrouve avec des enfants qui n’arrivent pas à dévisser le capuchon, ne comprennent pas comment on fait pour faire remonter la colle (l’an dernier, un élève m’a demandée où était le pinceau), font sortir la colle à fond et donc la cassent, encollent le bureau, s’écrasent la colle sur les doigts, ne comprennent pas qu’il faut visser dans l’AUTRE SENS pour la faire rentrer, et appuient dessus comme des sonnés au lieu de dévisser. TOUVABIEN.

Le seul avantage, c’est que le soir, ça fait loler les gens sur les internets :

rentreecp

On doit donc répéter chaque consigne, au bas mot, six fois (six VRAIES fois), en mimant les gestes très exagérément (quand j’entoure pour de faux, on dirait que je fais de la GRS) et en articulant chaque syllabe : « En-tou-re-ton-pré-nom. » Là, y’en a la moitié qui le barre ou le souligne. Parfois, je me dis que mon exercice serait plus vite terminé si je demandais la même chose à une famille hérissons sur le bord d’une autoroute.

Le CP a aussi cette faculté particulièrement comique d’avoir perdu tout sens de la pudeur. Ainsi, un CP n’ira pas « aux toilettes », mais « faire un groooos caca ». Avec du bol, au retour, on aura même droit aux détails. Le CP se gratte aussi le zgeg sans retenue, même lorsqu’il est au tableau devant toute la classe. Se gratter l’oignon (puis sentir son doigt, obligé) fera également partie de sa panoplie.
De plus, le CP ayant toujours du mal à couper le cordon avec la maternelle, il en gardera encore certaines habitudes un peu fofolles, notamment celle qui consiste à souffrir d’amnésie sévère pour toute la zone se situant entre les narines et la lèvre supérieure. Ainsi, le CP, enrhumé de septembre à juin, aura une perpétuelle cascade d’huître liquide qui lui sort du tarin, et qui entre à nouveau par la grande porte quelques centimètres en dessous, le tout, sans engendrer une once de réaction de sa part. Comme disait l’autre : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » (Lavoisier devait avoir des CP). Dr House est sur le coup.

Puis, rapidement, interviennent les désillusions déconcertantes. Disciplinée, l’enseignante de CP entrera dès le premier jour dans le vif du sujet (ne perdons pas de temps, il y a le brevet à préparer). Elle racontera alors les syllabes, les mots qui racontent, qui s’assemblent, pour raconter de belles histoires et emmener rêver les enfants. Et puis aussi, elle parlera des fameuses lettres qui chantent. Alors, on se souviendra qu’en grande section, on savait déjà faire chanter quelques lettres. La maîtresse de CP, audacieuse et pleine de cet optimisme de rentrée qui la caractérise tant, choisira une étiquette parmi les autres, et tentera de la déchiffrer avec ses élèves. C’est sûr, avec cet exercice très simple, ils vont comprendre tout de suite l’intérêt de la lecture. Tu vas voir qu’à Noël, ils sauront tous lire parfaitement. D’ailleurs, on devrait te confier tous les CP de France. Le rapport PISA fera ton éloge d’ici peu, c’est certain :

– Fffff-a-tttt-i-mmm-a. A qui appartient cette étiquette ? (paillettes et petits poneys dans les yeux)
– …
– C’est QUI : FFFfffffeeeeeeuu – aaaaahh – ttteuuuu – iiiiii – mmmmeuuuu – aaaah ? Oui, Kévin, je t’écoute.
– Euh… Mohamed ?

Navrée, elle abandonnera l’exercice et proposera alors de travailler directement sur la discrimination auditive d’un son. Le son A, tiens, le plus facile :

– Kimberley, peux-tu me donner un mot dans lequel on entend le son Aaaaaa ?
– Euh… TROUSSE ?
– Non. On n’entend pas A, dans ttttt-rrrrrr-ouuuuu-ssssssss-eeeee. Hein ? Bon. On va faire l’inverse. Je vais te donner un exemple, et tu vas me dire si tu entends le son A. Est-ce que tu entends le son A, dans JAM-BE ?
– Oui !
– … Bon… Et dans banane, tu entends A, dans BA-NA-NE ?
– Non.
– Ok. Reprenons. Entends-tu le son a, dans b-AAAAAAAA-n-AAAAAAAA-ne, bordel de bite !!
– Euh… non.

C’est pile à ce moment là que tu vendrais un rein pour échanger ta place avec la collègue de CM1. Le problème, c’est que la collègue, Sésame, préférerait mourir dévorée par des rats contaminés à la peste bubonique, plutôt que de se coltiner tes 25 neuneus. Tu es donc condamnée à les garder un peu.

Tiens, d’ailleurs, la prochaine fois, je vous cause de mes collègues. Sésame est très en forme. Elle est revenue complètement transformée de son stage de graines estival. Depuis, elle est végétarienne à temps partiel, et elle fait des cacas qui sentent bons…

Rendez-vous sur Hellocoton !

169 thoughts on “Paye ta rentrée en CP (côté instit’)

  1. en tant que maman d’une CP, je dois avouer que j’ai reconnu ma louloute dans un ou deux exemples (non, je ne préciserai pas lesquels) et surtout que je suis morte de rire!!!! Et comme je suis passée par là aussi en tant qu’aide-éduc, je te souhaite beaucoup de courage, allez, à partir de Pâques c’est que du bonheur!!! 😉

    1. En vrai, c’est que du bonheur à partir de janvier. Avant, c’est… sportif ! Et puis Coin-coin aussi est un CP. Je plains sa maîtresse, il est complètement barré.

  2. en fait je suis bien contente avec mes MS / GS (alors que je me demandais ce matin sous la douche si je ne tenterai pas plus ou moins prochainement les CP)

    1. C’est super bien, le CP ! Je le conseille vivement ! Mais il faut vraiment s’armer de patience.

  3. Maitresse, c’est normal que dans ton CP il y ait quatre tiers 😉 ?

    Non mais c’est bon, j’ai tout bien étudié mon Raimu/Fresnay/Pagnol, je sais que ça dépend de la grosseur des tiers (vive les maths modernes!)

  4. Et puis les CP ils sont sans arrêt en train de te couper la parole pour raconter leur vie :

    « Les enfants on va jouer à poule-renard-vipère …
    – Ben ma mamie elle a des poules dans son jardin …
    – et moi mon papi il a déjà tué un renard …
    – et moi je sais ce que c’est une vipère même que j’en ai vu une fois
    -et moi moi ben mon Papa il a une grosse moto … »
    (ouais, y’a toujours un relou qui raconte un truc qui n’a rien à voir)

    Mais bon, au moins eux on les comprend, parce-que mes tout-petits ça donne :

    « Moyafefakékélala »

    Tu fais répéter 5 fois, tu laisses tomber, et t’aurais pas dû lâcher l’affaire, parce qu’en fait le petit voulait aller faire caca … et là c’est trop tard …

    Triste de vie d’instit au mois de septembre …

    1. J’en peux plus de rire…… Des CP moi aussi……. et moi aussi j’ai lâché l’affaire à pas interroger une main levée pour être interrompue une énième fois pour un truc qui n’avait rien à voir…. alors que j’aurais dû (un pipi de CP, c’est gros………………….)

  5. Mais oui!!!! Merci au nom de nous tous de nous donner quelques heures de répit !!!
    Numerobis est barré lui aussi mais pour l instant persuadé qu il est trop bizarre pour savoir lire un jour… Je m’arrache les cheveux tout de suite ou j attends décembre?
    Et sinon pas trop envahie par les Pokemon?

    1. Non, tu peux attendre. Je ne sais pas s’il est de début ou de fin d’année, mais l’apprentissage de la lecture demande de la maturité. Il y a une grosse différence entre les enfants nés en janvier, et ceux de décembre (ils ont un an d’écart, en fait, c’est énorme).

      Et sinon, non : pas de Pokemon ! Ni par Coin-coin, ni à l’école ! On a interdit les cartes il y a quelques années, il me semble.

      1. Juillet mais c’est encore un gros bébé 😉
        Ici Pokémon autorisés dans la cour… Ils sont tous obsédés… Je vais lui faire la méthode des Alphas adaptés en Pokémon si ça continue ! :)

  6. Merci pour ce fou rire !!
    Ici au bout de 2 jours de CP le crayon HB ne faisait plus que 8 cm et TOUS les soirs il faut enlever les morceaux de colle UHU dans ses cheveux.
    Merci de me rassurer, il n’y a pas que la mienne.

    1. Oh ben tu sais, ils sont bien, en maternelle. Ils se font cocooner, ça leur fait du bien. Après, on leur colle plutôt des coups de pied au cul.

  7. Rhâââ..oui c’est trop comme ça, le CP !!

    Les souvenirs remontent et le fou-rire aussi !
    Faut commencer par une ou deux semaines de « comment ça marche »! avec les CP…
    Vive les écoles rurales multi-âges où l’apprentissage se fait par modélisation sur les plus grands, qui se font un fier plaisir à montrer aux petits !
    Et ça t’évite de rentrer chez toi customisée !!
    Allez,bientôt Noël !!!

    1. Han oui ! L’école rurale c’est trop chouette pour ça ! Mais alors, que sur le papier, hein. Parce que niveau préparation, c’est juste à se pendre avec un barbelé.

      1. Et puis l’école rurale à 25 de tps à cp, c’est le top! Mais au moins ce soir j’ai bien rigolé. Merci

  8. C’èè bbbbb-on dddddeeee ssssssseeeee sEN-tiiiiiiir moins ssssssseulllllll!
    Façon de parler jusqu’à la Toussaint!
    La maitresse est neuhnéuh!

    1. Je disais l’autre jour aux collègues que j’avais l’impression d’être complètement schizo ! Je suis totalement perdue et inorganisée lorsqu’il faut lancer l’année. Par contre, dès qu’on fait une séance avec un objectif autre que « coller une feuille », je suis au TAQUET.

  9. bon cette année j’ai des CM2 à temps plein, je regrette presque les 2 quarts que je passais en CP (et CP/CE1) jusque là!

    1. Rha ouais, je kiffe le CP, quand même. Mais j’adore aussi la maternelle. Et aussi les grands. Bref, je prends tout.

  10. Merci pour ce fou rire!!! Mais ayant des CP-CM2 cette année, après plein d’années de CM2 purs, ou de CM1, j’avoue adooooorer mes CP (c’est la 1ère fois que j’ai des CP!), même avec les problèmes de colle, de feuilles de travers, de crayons de 4 cm au bout d’une semaine, de récit de leur vie, etc… Ils me reposent des pré-ados de cm2!

  11. Et on pense aux profs de collège qui se tapent des ados. A côté, les CP, c’est a-do-ra-ble !

    1. Ah ouais non mais respect éternel. Mon meilleur ami est prof de SVT. Il a juste envie de passer quelques unes de ses classes au napalm.

  12. Heureusement que tu n’enseignes pas les mathematiques parce que quatre tiers ca fait beaucoup lol

  13. J’veux pas crâner, mais j’avais compris la vanne des 4/3 moi! :-)
    Mon fils est en CE1 cette année, l’an dernier j’étais plus ou moins amoureuse de son maître (mon mari n’est pas au courant) : avoir réussi à lui apprendre à lire pendant les 4 fois 9 secondes d’attention dispo par heure, je ne sais pas comment ce miracle fut possible.
    Il a toujours la morve au nez sans que ça le gêne et on a dû construire un abri de jardin cet été pour ranger notre stock de bâtons de colle. J’avoue que j’ai été soulagée d’avoir eu l’impression que sa nouvelle maîtresse (double niveau CE1/CE2) avait snifé des paillettes de licorne, je pense qu’il lui faudra bien ça pour survivre jusqu’en juin.
    J’aime bien rencontrer des instits motivés, ça fait plaisir pour nos nains.

      1. Même tes commentaires me font hurler de rire…… Moi aussi, je les adore ces CP, ms moi aussi je veux bien les paillettes de licorne :)

  14. Demain, j’ai école et pourtant tu m’as fait bien rire … Je t’assure qu’en 6ème, les élèves n’ont pas tellement changé. Et là je ne rigole plus du tout d’un coup !

  15. Salut Chag,

    Pour une fois je n’ai pas ri. Sans doute je ne rirai plus. Je suis la maman d’un petit loulou qui a l’âge de ta paupiette chez qui on a diagnostiqué une maladie génétique rare. Il ne parlera pas, marchera peut-être et sera déficient intellectuellement. Ca fait des années que tu me fais rire mais aujourd’hui le contexte est différent et ça ne marche plus. Quand je lis « tripotée de gogoles » ou « débile profond », ça me fait même mal au coeur. Je sais que c’est pour rire, je sais que t’es une chouette nana mais le malheur rend susceptible … Lorsque mon loulou ira au CP, si on trouve une école suffisamment sympa pour ça, il aura sans doute l’air d’avoir le « cerveau lobotomisé ». A Noël rien n’aura changé, et même en juillet.
    Je ne viendrai plus ici mais merci pour les fous rires d’avant.

    1. Je comprends que ces mots t’aient heurtée. Je ne peux rien dire, excepté peut-être que ce soir, mes pensées vont vers toi et ton loulou. <3

    2. J’espère que ton enfant va trouver une structure adaptée. Je sais que ça n’est pas toujours facile en France. Mon mari travaille avec des enfants ayant un handicap (ou même plusieurs) je sais que c’est des mots que l’on entend pas ici. On peut parler peut- être de politiquement correct ou je ne sais quoi, mais moi effectivement ça me heurte et je comprends encore plus ton commentaire, toi qui est directement concerné. Bon courage pour la suite, les choses changent aussi en France et les mentalités aussi. Doucement certes …

    3. Bonjour,
      Je me permets un commentaire « constructif », un peu tardif mais j’espère que vous le lirez ou que ça servira à quelqu’un d’autre.

      A savoir : il existe (au moins pour les primaires, pour le collège je ne sais pas) des CLIS (classe pour l’inclusion scolaire), normalement il y en a dans toutes les grandes villes (je le sais parce qu’on en a une dans la nôtre, BEUVIN A à Créteil si ça peut servir).

      Bon courage pour vous occuper de ce choupinou « différent » (en espérant ne pas vous choquer avec ce terme, si c’est le cas, je m’en excuse) qui doit vous combler d’amour ce qui est quand même l’essentiel.

  16. C’est tout à fait ça!!!! Tout, tout, tout est vrai et le reste aussi…
    J’ai eu des C.P pendant 30 ans… Mais je n’aurais changé de niveau pour rien au monde. J’ai arrêté depuis 6 ans mais je vois que Picbille a toujours la cote en maths…
    Et quel décalage entre les C.P qu’on laisse en juin et ceux qu’on reprend en septembre…
    J’adore vos billets et je pouffe de rire à leur lecture. Je ne commente jamais mais aujourd’hui, je n’ai pas pu résister!!!

    1. Et bien, tu as eu raison de faire ton coming out !

      Arf, quant aux maths, avant je faisais un mélange Picbille et Cap Maths et Pour comprendre les maths et et et. Trop de « et ». Rien ne me plait à 100%, mais cette année, j’ai décidé de faire un effort et de tenter de me coller au max à Cap Maths. C’est difficile pour mes loulous, mais j’aime assez la manière d’aborder certains pans du calcul, notamment. Bref, telle que je me connais, en novembre, je ferai trois mille trucs différents.

  17. Chouette, une maîtresse de CP (à faire chier)(pardon). Qui va peut être pouvoir m’expliquer pourquoi, pour la 3ème fois (3ème enfant), on va devoir supporter dix longs mois cet abruti de Kimamila (qui lui a mise, d’ailleurs?). Et pourquoi, bordel de bite, la première leçon de lecture, le 3/9 a porté sur « c’est ».
    La seconde, c’est d’écrire sous la dictée et sans modèle « un ami ». Des fois je me dis que j’ai vachement de la chance que mes gosses sachent tous lire AVANT le CP…
    Dis moi que t’es meilleure, je perds foi en l’humanité (et en l’eduknat) à chaque CP.

    1. Le mot « c’est » doit être reconnu en global, c’est à dire sans faire chanter les lettres. A mon avis, c’est pour ça. Compassion puissance dix aux parents qui se tapent Ribambelle en méthode de lecture, et ce merveilleux album (à se pendre) qu’est « J’ai rêvé que ». Parce que quand je l’ai lu, j’ai surtout rêvé de le brûler. Ouais, pour le « un ami », ça me semble plutôt normal ! Je pense que la maîtresse s’est cognée ces deux mots à écrire environ trente fois en deux jours. Donc bon. Le « un » est vachement dur, je trouve, rapport à la forme du u et du n (en script, faut avoir l’oeil, c’est symétrique). Bref, après, c’est un avis perso.

      1. Ribambelle ? le plus gros pourvoyeur d’orthophonistes avec Juliette.
        Et pour mes élèves allophones en inclusion, la garantie d’un échec annoncé…

  18. J’aurais aimé lire ton billet avant l’entrée en CP de mon ainé à la rentrée 2013. Je confirme que l’évolution du 1er trimestre est lente (euphémisme) mais que tous les efforts de GRS payent aux 2ème et 3ème trimestre! Allez, on reste souple sur les articulations!

    Par contre, mon fils est rentré en juin avec sa réserve de fourniture intacte (l’école demande une réserve de fourniture dans une boîte à chaussure pour pallier le drame de rupture de stock de crayons, feutre pour ardoise et autre tubes de colle qui engendre un conciliabule de 10min pour savoir qui peut prêter un pauvre stylo). Ses crayons de couleurs n’étaient que peu entamés (sauf le rouge) et je n’ai pas eu besoin de racheter de colle pour la rentrée de CE1. C’est grave docteur? :-)

    1. La maîtresse fait comme moi. Taille-crayons confisqués (ça suppose qu’elle doit donc se cogner CHAQUE crayon à tailler, mais chez moi, les parents n’ont pas les moyens de racheter des crayons tous les quatre matins). Il y a des mômes qui auront leur réserve intacte, d’autres seront en pénurie genre le 15 septembre. On met aussi à dispo du matériel de prêt. Du coup, en juin, certains parents sont bien contents de ne pas avoir à tout racheter !

  19. En CM2, pouce en l’air ou pouce baissé, on dira qui passe au collège ou pas. Donc un peu dieu aussi. Mais je suis jamais celle qui a les plus gros seins (en tout cas, plus en fin d’année).

    1. Vos nichons grossissent à partir d’avril ? Heureusement que je ne suis pas chez vous, je marcherais voûtée.

      1. Est-ce que ça ne veut pas plutôt dire que les futures gamines de 6eme ont plus de seins que leur instit’ en fin d’année? Je pense que ça serait mon cas en tout cas…

  20. Jamais il ne lui viendra à l’idée que les sons qui sortent de ta bouche lui sont éventuellement destinés. > Souviens toi, si tu as fais tous les niveaux : celle-ci elle vaut jusqu’au CM2 ! :)

    1. Oh, je pense qu’on peut y inclure le collège. Ceci dit, vue mon attention lors des conférences pédagogiques, ce n’est pas moi qui leur jette la pierre en premier.

  21. Ha ha ha merci de rappeler aussi drôlement, absolument TOUTES les raisons qui m’ont fait déguerpir du CP dès que j’ai pu pour retrouver le bonheur des CE2-CM1 :)

  22. Hahaha excellent ! Après 7 ans en CP ou en CE1 je débarque cette année en CM2 où je me suis dit chouette ils vont savoir faire plein de choses………. C’est plus facile la désillusion au CP qu’au CM2…… (Parce que l’épisode de la feuille à coller dans le cahier je l’ai quand même vécue !!!!!)

    1. Et oui ! Les grands aussi ! Mes potes profs de collège s’arrachent aussi la tête « Monsieur, j’arrive en bas de la page, je fais quoi ? » Euh, tu écris sur le bureau ?

      1. Attention, il y en a qui sont capables d’écrire effectivement sur le bureau, en toute innocence si on leur dit ça ! ^^

  23. Aaaah j’adore ! J’ai été EVS et à chaque rentrée, j’étais réquisitionnée chez les CP pour les aider à coller les papiers dans le cahiers de correspondance ! Je m’étais étonnée et les maitresses m’ont dit « tu vas vite comprendre » ! En effet !

    1. J’ai aussi réquisitionné notre EVS. C’est un amour. Franchement, je sais pas ce qu’on ferait sans vous.

  24. Ah Chag merci beaucoup pour cette crise de rire du lundi soir !! Ça faisait longtemps que je n’avais pas ri autant et surtout si fort ! :)
    Ça me confirme que je suis très bien au lycée et dire que j’ai râlé ce matin car les 1ères ne connaissaient pas tous la diérèse et la métonymie !
    La mienne est en CE1 et je bénis sa maîtresse pour sa patience (et je lui offre des muffins ou des cookies maison toutes les semaines) !

    1. C’est un scandale ! Ne pas connaître le dièse et la métronomique, franchement !

      (sinon, je prends aussi les mères d’élèves qui font des cookies et des muffins, hein)

        1. Hahahaha, si tu bosses au collège du Bouscat, alors il est possible que nous ayons eu des connaissances en commun (mais je tairais lesquelles !).

          Ouais Alcaline déchire de la cuisine !

  25. Merci d’avoir si bien résumé ces deux dernières semaines …où je me suis parfois demandé si c’était pas moi la neuneu qui ne savait rien expliquer ni faire comprendre à mes néanmoins charmants élèves (ah le coup de j’entends pas [a] dans banane (ou mieux ananas) … )
    Courage!

  26. Punaise, ce que tu me fais rire.
    Par ici, je subis presque les mêmes saillies des élèves : « Grandgognant », le polycopié en main : « Madame, on y colle ? » (oui, dans mon coin de France, ils disent « y » au lieu de « la, le »). Deux minutes après, « Hurluberlu » : « Madame, j’ai pu d’page. » (et celle juste après, elle ferait pas l’affaire, non ?!?). Les joies de la gestion du classeur… en classe de quatrième.
    Je sais, ça fait rêver :-) (franchement, toute mon admiration va aux profs des écoles ; j’ai des copains-copines instits, ce sont mes modèles : de patience, de courage, de bienveillance…)

    1. Et moi je pense ériger un autel aux profs du secondaires. Enfin bon, déjà que vous êtes MIEUX PAYES (hahahaha, le faux débat vieux comme le monde)

  27. Là c’est sûr, je ne suis plus seule!!!
    Moi qui pensais démissionner le 1er soir, je vais attendre jusqu’à la Toussaint, promis! Après, on verra, ça a l’air gééénnniiiiiaaaal! Youhou, il me tarde, vite, je vais prendre mon lexomil, demain y’a classe… 😉

  28. Ahhhhh ma fille est entrée au CP cette année.
    Je viens de me pisser dessus de rire (comme quoi, y a pas que les cp qui donnent les détails:))
    Je ne verrai désormais plus la pauvre maîtresse de ma fille du même œil, et d’ailleurs, j’ai même envie d’imprimer ton billet et de lui faire passer discrètos via la carnet de liaison.
    Mon mec lui est prof en lycée/université, ce sont des « grands » mais ça ne m’a pas l’air franchement mieux.
    Il donnait un cours sur les addictions. Il demande donc aux élèves ce que ce mot leur évoque;
    Un élève, très sérieux et sûr de lui lui répond »addition-soustraction »
    Quand on est banane, c’est pour la vie, je crois.
    Merci pour cette description des coulisses, et promis, je glisse des stocks de mouchoirs dans la cartable de ma fille.

    1. Hahaha ! Je crois que ce billet est le carton le plus énorme de l’histoire de ce blog. Ma main à couper que ces jours-ci, quelques instits de CP retrouveront cet article au fond de certains cahiers de liaison…

      Voilà : on est banane pour la vie. Mais est-ce que tu entends le son A, dans BAAAAAANAAAAAAANE ?

  29. Trop trop drôle ! Mes collègues me regardent bizarre, mais tant pis, je n’ai pas pu me retenir de rire !! :-) Je vous lis depuis peu et jusqu’à présent, j’étais coutumière du fou-rire en lisant http://www.penseebycaro.fr. Voilà donc un autre blog où venir faire une petite récré. J’aime votre plume :-)
    Ma fille, 18 ans, est loin du CP mais que ça fait du bien de se replonger 12 ans en arrière… Et comme c’est amusant d’avoir ce son de cloche de l’autre côté de la barrière, pour nous, parents. Bon, on sent bien, derrière toutes ces anecdotes, une grande tendresse pour ces enfants. Mais comme ça doit faire du bien de pouvoir en rire. Et bravo pour cet investissement de tous les jours dans cette mission ô combien importante d’apprendre à lire à nos enfants…

    1. Rho oui, je délaisse un peu le rade de Caro, faute de temps. Je lis encore chacun de ses billets. Les derniers sont excellents d’ailleurs. C’est une sacrée putain de blogueuse ! En tout cas, bienvenue ici ! J’y écris environ quinze fois moins que Caro chez elle, mais bon, on s’amuse bien.

  30. Bouahaha, une grosse crise de rire merci beaucoup! Je n’ai pas d’instituteurs ni d’enfants en bas âge dans mon entourage, donc ce récit me fait découvrir tout un monde que j’ignorais… C’eut été dommage de rester dans cette ignorance!

  31. Je ne suis pas seule alors !!! On a les mêmes !
    En tout cas, merci pour cette bonne crise de fou rire, ça fait du bien.

    1. J’espère que les tiens sont moins allumés que les miens. Cette année, je sais pas ce qu’il y a eu en 2008, mais ils ont réellement une capacité d’attention de quelques secondes. Je dois revoir entièrement ma manière de fonctionner, faire des groupes, presque rien en classe entière. Bref. JE M’ECLATE LA CHATTE.

      (en même temps, Coin-coin est aussi de 2008, donc bon…)

  32. Alors que j’étais en pleine déprime à l’école ce midi après une séance d’écriture qui est complètement partie en vrille ce matin, une collègue m’a mis ton billet sous le nez……
    Quel bonheur de savoir que l’on est pas seul!!!!!
    Merci pour ce bon moment…. Partagé avc tous mes collègues !! Tu as pimenté notre pause déjeuner!

    1. hahahaha ! Ravie d’avoir fait marrer les collègues ! C’est surtout fait pour ça ! Tu peux même leur coller les autres billets de la même rubrique, je suis sûre que ça parlera à beaucoup !

  33. Je me souviens de la période du cp de mon fils, très attentif en classe comme nous disait son maître, mais carrément à l’ouest lors des moments de récré :

    -se prenait pour supertomate en courant partout (en se prenant un mur en pleine face parce-qu’il était sur son chemin), en voulant voler d’un muret (et accessoirement en ratant sa réception), en loupant la marche (10 en fait) à la sortie (j’ai du courir un 100 mètres pour le réceptionner en vrac) etc…nous avons certainement contribué largement aux vacances des médecins cette année là 😀

    Désormais il est en terminale et prend ses premiers cours de conduite accompagnée…qu’il fera avec son père (et on s’étonne ? m’enfin 😉 )

    Je n’ai jamais râlé contre les instits ou profs qui font preuve d’une patiente que jamais je n’aurai 😉

    Belle & douce journée :)

    1. HAHAHAHAHA ! Putain mais CHAQUE ANNEE, on a un môme comme ça dans une classe. Le gentil intelligent et complètement barré. Celui qui fait l’avion tout seul dans la cour de récré, mais qui s’éclate au taquet quand même (en faisant les bruits et tout). Pour certains, ça dure hyper longtemps. J’aime bien les regarder rester des petits garçons, contrairement aux autres qui singent les adultes.

      1. Bonsoir bonsoir!
        Je découvre ce soir ton bloc Chag (via Ginie) et me régale!
        Et je reconnais en tous points mon fiston dans tes dires juste au dessus (ainsi que dans les tiens Plum’)!! Pour le moment en maternelle, mais déjà dans son monde pour les jeux (mortel de rire de le voir) et très vif d’esprit à côté de ça.
        En tout cas, un grand bravo à vous, les maîtresses et maîtres qui faites votre métier avec tant de patience et de conviction pour faire grandir nos petits!
        Bonne soirée à vous et bonne continuation (je suivrai probablement ton bloc dorénavant, j’aime ton esprit et ta plume!)

  34. Ah ah ah ! Mon fils qui fait son entrée en 3ème cette année cherche encore comment fonctionne un tube de colle … Tsssssss… Laissez-le, il va y arriver, sa mère a foi en lui !
    Sinon, un jour je vous raconterai comment se passent les cours avec mes étudiants, les plus jeunes sont en L3… les plus âgées sont en M2 , et ils sont … surprenants !

  35. Ah mais merci pour le fou rire… j’ai un fils en CP cette année, la maîtresse m’avait déjà fait mourir de rire en me racontant le premier jour et les yeux ronds comme des billes de ses petits élèves quand elle leur a demandé de sortir leur porte-revue (cékoica?) et de mettre leur trousse dans leur casier (dans quoi ???)
    Et puis je prépare le CRPE cette année (à 40 berges, ouais bon d’accord !), l’expérience, y’a rien de tel pour te montrer dans quoi tu mets le pied !

    1. Ah oui, j’aurais pu raconter le CA-SIER. Pour ma première rentrée en CP, j’avais zappé ce détail. Ils fourraient tout dans leur CAR-TA-BLE, au lieu de leur CA-SIER. Cette année, leurs casiers ressemblent à la chambre de Coin-coin et aussi à celle de Bulle : c’est le MEGA bordel.

  36. Dis donc t’aurais peut-être pu te fendre d’un -ours -réparatoire quand même ! Ah elle est belle l’Education Nationale !

    PS1 : le lectorat est à 99% composé de personnes du ministère suCE-cité ou bien ?
    PS2 : la grosse pression pour les parents de bb de 2 ans. Ce soir on attaque le collage de feuilles.

    1. Un ours ? Et donc, tu te drogues. C’est triste.

      PS1 : Je me le demande !
      PS2 : Attaque aussi le k en attaché.

  37. 12 ans de CP et tous les ans je rédécouvre toutes ses joies de début d année … et pourtant j adore vraiment ce niveau même si mes tits gremlins (et oui un certain nombre ont mangé après minuit ^^) me rendent chèvre cette année (29 ça commence à faire bcp ) .

    donc belle tranche de rire pour ce qui me concerne.
    allez tite anecdote de début d année :
    on regarde la consigne quelle lettre voit on en premier : un c , puis en second : un o
    Ce qui nous donne donc la syllabe ko
    que va t on faire ?….

    réponse non attendue ;
    ….une coloscopie (bien évidemment c est y pas évident ??) ….

    ^^ allez j retourne à mes correcs !

      1. je fais que par lot comme pichon c est les 29 pour le même prix !
        j ai pas mal de mots d élèves dans le style 😉

  38. perle du jour: lecture du loup vert.
    question: pourquoi la fée n arrive t elle pas a transformer le loup et rate t elle à chaque fois son coup ?
    – parce qu elle est célibataire !!!
    un autre surenchérit :
    – ah oui comme à la tv les garçons et les filles

  39. Moi il vient de faire son entrée en maternelle. Promis je penserais à toi durant l’été avant son entrée en CP et lui apprendrais à se servir d’un tube de colle! 😀

  40. Vi, les Cp de septembre sont encore des GS…
    La remarque sur le pinceau, ça me fait surtout penser qu’en fait, ils sont déjà bien formatés à ne pas être autonomes…

    1. Si seulement on avait le TEMPS, on pourrait se zénifier sur certains points, et les laisser se dépatouiller tous seuls. Sans Atsem, les laisser, ça veut dire, chaque soir, décoller TOUTES les feuilles, les recoller, et nettoyer aussi les bureaux à la récré pour pouvoir bosser juste après. Bref, pas possible.

  41. aaaaah j’ai cru entendre la maitresse de mon Mister E. en te lisant!!! Elle nous a tenu mot pour mot (enfin en plus soft mais ça voulait dire pareil) ton discours pendant la réunion de rentrée!!! J’ai d’ailleurs cru que c’était elle qui tenait ce blog tellement vos propos sont proches!!!!

    1. Han. Mais tu sais que j’ai un petit E, dans ma classe ! Imagine, je SUIS sa maîtresse, HEIN ! Ok, ça se peut pas, c’est son père qui est venu à la réunion. N’empêche que… Des parents d’élèves ont déjà atterri ici. La bonne nouvelle, c’est qu’ils avaient tous de l’humour (et qu’ils savaient aussi garder les secrets).

  42. Marrant, je reconnais ma gamine alors qu’elle n’est qu’en grande section. Je pense que le processus commence tôt! La mienne me bouffe un tube de colle tous les 15 jours, et je ne parle pas des feutres!
    Rien que de repenser aux exercices du cahier de vacances,(pourtant réclamé par mademoiselle) j’ai des sueurs froides: capacité d’attention de 5 secs, dextérité parkinsonienne,et pour peu qu’il y ai du coloriage, t’as beau refaire des contours de 5mm d’épaisseur, elle arrive encore à dépasser(et à laisser du blanc).C&, c’est quand elle à écouté les consignes.
    Cette année, je me suis naïvement proposée pour l’accompagnement de sa classe à LA PISCINE (chez nous, les mamans ou papas ne se bousculent pas au portillon, alors travailler à son compte c’est cool, on peut consacrer quelques heures de la semaine à faire croire qu’on est une bonne maman sans passer par la case association de parents d’élèves!). Que ce soit maternelle ou CP, tous ont oublié le temps du trajet comment défaire les lacets/déboutonner le manteau/mettre le maillot de bain. Et je tiens à ajouter que le bonnet de bain silicone, c’est le maaaaaaal!

    1. Je réponds tardivement aux derniers commentaires, mais mieux vaut tard que jamais.

      Alors je confirme, la piscine, c’est le mal ! J’en parlerai dans un billet !

  43. Non mais, merci!! Ca fait du bien de lire une collègue aussi drôle!Ca fait du bien de savoir qu’une autre enseignante peut dire des gros mots!
    Et c’est tellement vrai; je me retrouve dans tous ces moments de solitude…!
    Merci!!Merci!!!!

  44. Eh eh, j’ai eu une experience un peu similaire quand j’enseignais à des… enseignants en primaire. Le pire c’est le moment où il s’est mis a neiger, et ils se sont tous levés pour aller á la fenêtre…

  45. J’en ai pleuré de rire ( au sens littéral du terme)!!! ça fait du bien en cette veille de rentrée ! Moi les CP, connait peu. A été abonnée au cycle 3 pendant 8 ans et entame ma troisième année de maternelle (tous les niveaux de la maternelle!). Il y a aussi de grands moments de solitudes parfois face aux PS, je m’attrape à peu près un fou rire par semaine ! Bonne rentrée !

    1. Ah oui il faudrait que quelqu’un fasse le même billet pour les PS ! J’aurais pu mais c’est un peu loin la maternelle chez moi.

      1. oui! oui! un post sur les PS s’il vous plait !!! (comme ca j’aurais le tableau complet de la première journée de classe de mes petits bouts !!)

  46. Je suis instit en GS-CP et même constat…c’est pour cela qu’avec ma collègue de GS on a décidé de leur donne en début d’année une trousse avec colle, gomme, crayon a papier….et du coup en CP ils jouent beaucoup moi ns avec le contenu de leur trousse, savent utiliser un bâton de colle….et tailler leurs crayons. Ça les responsabilise aussi sur leurs affaires….

    1. Oui ça c’est chouette ! En même temps, je m’amuse beaucoup à leur apprendre tout ça. Après, en GS, c’est parfois compliqué d’attribuer du matos perso aux enfants. Ça dépend des classes je pense. En tout cas c’est vrai que ça fait gagner un temps fou en CP

  47. Mouhahaha ben on dirait vraiment que les maîtresse de GS sont des grosses nulles alors 😉 Promis, ils savaient pourtant coller en juin dernier ! :-p

  48. Primo: Depuis que tu signes des autographes dans le ciel, pour poster un commentaire il faut d’abord faire défiler les 143 précédents, crotte alors!

    Secondo: Tu n’aurais jamais dû me rappeler tous ces moments magiques du début de CP, je crois que je ne vais pas dormir ce soir!

    Tertio: Merci de m’avoir autant fait rire, comme quoi, j’avais oublié tout ça en juin dernier!

    Et bonne rentrée à toi ou plutôt bon courage! On VA y arriver ou pire encore on DOIT y arriver!
    Bises

  49. Je ris, je ris, j’en pleure de rire… J’ai eu des CP pendant 6 ans et j’ai vécu tout ce que tu décris. Cette année, je ris doublement : j’ai pris des CE1. Je n’aurai pas le grand bonheur de leur faire découvrir la lecture, ni de taper les syllabes. Mais je m’évite la terrible épreuve du bâton de colle! Bonne année à toi!

  50. MERCI ! il est tard, j’arrive à mi chemin des comm mais que c’est bon d’aller au lit sur un tel rire !!! Sinon, Mentalo, je plussoie ! Kimamila m’a tué en 3 semaines de CP … à me dégouter à jamais, alors que quand même l’aventure doit être belle ! peut être me retentera-t-elle un jour? J’ai un souvenir émue de la lettre qui chante : le m …. Ou comment tu arrives à midi dans la salle des maitres prête à brouter tout ce qui est vert, tant tu as été une vache le matin M + A = MMMMMMM a MMMMMMMMMMMMMMMMMMA Ma ! Et tu refais avec le i, le o, le u, et bien sûr, mon pref, le E M=E = MMMMMMMMMMMMMEEEEEEEEEEEEE ! 😉 bon demain, je profite de la rentrée des miennes ( dont une en CP !!!! mais qui a pris de l’avance, et sait lire, parce qu’elle va au CP pour aller en CE 1 !!!! 😉 la blague ! )et j’attaque ensuite avec mes MS qui se moucheront sur mes fringues en me disant HANEOLILUUKAPI 5 fois, en trempant mes pompes, les joues rosissantes … ou même pas ! BONNE RENTREE, grands comme petits ! 😉

  51. J’ai tellement ri !!!!!! Tout ma fille l’an dernier.
    Quelle patience tu as du avoir. Franchement bravo !
    Des anecdotes sur les CE1 ?

    1. Pas grand chose en CE1 ! C’est moins drôle ! Enfin disons que les moments de rigolade sont plus « classiques ».

  52. Je viens de vous découvrir et c’est à hurler de rire.
    J’ai laissé ce matin à l’école une CE2, un CP et un MS et je compatis pour le maître formidable (ma fille l’avait en CE1 l’année dernière donc je sais qu’il est top) que mon ex bébé aux besoins intenses a cette année.
    Promis, quand je le récupèrerais à l’école ce soir, je lui apprendrais à utiliser un bâton de colle.

  53. ça fait sacrément plaisir de voir la rentrée sous un nouveau jour, grâce à toi, certains comprendront peut-être qu’être instit n’est pas de tout repos :) le coup du taille crayon, mon mini de 4 ans pourrait passer des heures à l’utiliser sans faire un seul dessin avec ! quant aux tubes de colle, j’en ai acheté un paquet à mon grand, jusqu’à ce que je comprenne qu’en fait, celui-ci les mangeait si si ! mais j’ai réussi à ruser car si la UHU était délicieuse, la colle de chez scotch l’était beaucoup moins gnark gnark mère indigne ^^

    1. Hahaha Hahaha ! J’avoue que depuis la colle en stick, peu d’enfant la grignotent. Mais si je remets de la Cléopatra avec une spatule, c’est l’orgie.

      1. En même temps là colle Cléopatra était un millésime inégalé depuis!!!! (Non je n’y avais pas goûté! :p )

        Sinon pour le taille crayon, mon neveu (5ans) est venu passer quelques jours à la maison cet été et a trouvé super de tailler toooouuuus les crayons de couleurs de sa cousine (4 ans 1/2 parce qu’à cet âge ça compte beaucoup les demis!!!!) par les deux bouts, même ceux qui étaient déjà taillés! 😮 >:( C’est bien ça dure plus longtemps, ou pas!!!! :'( Il faut savoir que ma petite dernière a trois monstroplantes plus âgés qu’elle, donc j’ai un stock improbable de crayons et autres fournitures en tous genres!

        Bonne rentrée à toutes et tous!!!!

        1. Ici, l’an dernier, Coin-Coin a minutieusement taillé l’intégralité de ses crayons de couleurs des deux côtés. Manifestement, il y a mis beaucoup d’entrain. Beaucoup plus que pour finir ses fiches de lecture, par exemple.

  54. Je me prosterne devant ton génie de la narration !
    Mon petit commence aujourd’hui sa première primaire (comme on dit en Belgique) ! God save les Instits’ ! :)

    Racuspoter veut dire en belge : cafarder, rapporter, cafter… Un belgicisme fleuri à mettre à ton vocabulaire !
    – C’est pas beau de racuposter Casimir !

  55. 4 tiers c’est rare … Je suis pas allée plus loin désolée. Bonne rentrée quand même…

  56. Pardon mais les lectures d’instits pour les instits moi … (après j’ai dis « c’est rare » mais bon… c’est vrai que commenter en étant pas ébahie par la prose c’est pas recommandé. Les instits ça sait tout faire c’est bien connu même s’ils ont une prose limite, et pas drôle du tout)

    Je savais que je n’aurais même pas dû aller plus loin que « (j’aime les partouzes) », du coup je vous laisse vous palucher entre vous… chacun son « humour »…

  57. Étant instit de CP, ça m a fait beaucoup rire car c est tellement vrai. Rien qu’ hier pour coller 1 malheureuse feuille, expliquer comment on colle, mettre une feuille dans une pochette a rabats… eh ben l après midi était finie ! Merci pour ce billet.

    1. Moi aussi j’ai tenté la page de garde à glisser dans le lutin noir de lecture ! J’étais à la fois pliée de rire de les voir faire (ils glissent la feuille entre deux pochettes, et comme c’est transparents, ils pensent qu’ils ont réussi nickel et j’entends un « CA Y EST !!!! », puis ils lèvent le lutin et tout tombe) et j’étais aussi pliée en deux, pour aider mes petits neuneus avec leurs petites mains qui n’y arrivaient pas. C’est devenu THE challenge du moment pour eux !

  58. Marrant d’accord. ..
    Mais 1/3+1/3+1/3+1/3=4/3
    je savais que les classes étaient surpeuplées mais à ce point!
    Faire une telle faute des le 1er paragraphe quand on s’apprête à descendre en flèche des gamins de 6ans je dois avouer que c’est ça qui m’a fait le plus rire.
    Après je ne suis pas prof juste une ancienne (très ) élève de CP 😉

  59. Je découvre et j’adore ! C’est tellement ça ! L’année prochaine prend des GS avec tes CP … C’est comme les CP, mais c’est hystérique et ça sait même pas lire en janvier !

  60. , en revanche, attention « demi heure » s’écrit sans « e » à la fin de « demi » , ce n’est pas très grave je vous l’accorde, mais bon…instit quoi

    1. Promis, je copierai la règle cent fois. Croix de bois, croix de fer.
      (et sinon, oui, les instit font des fautes d’orthographe) (et même qu’ils ne savent pas TOUT) (je sais, c’est fou)

  61. Au risque d’avoir l’air de manquer d’humour, je n’ai pas aimé ce texte qui, pour moi, méprise les élèves de CP : Débiles profonds, le tarin, les neuneus, les gogoles dégueulasses…est-ce bien obligatoire pour rigoler ?

    1. Alors je comprends tout à fait que ça ne fasse pas rire tout le monde, c’est mon humour des bas fonds, il me fait rire et en faire rire d’autres aussi. Je précise que tout cela reste du second degré et que je fais malheureusement partie des instits un peu trop gagas de leurs loulous. D’ailleurs, dès les premières lignes de CHACUN de mes rapports d’inspection (d’IEN différents) y est mentionnée mon « excellente relation avec les élèves et leurs parents ». Certains parents d’élèves sont même des lecteurs d’ici. Je ne vois pas l’intérêt d’écrire ici combien j’adore mes élèves, tellement ça va de soi, et aussi parce que ce blog est là pour me détendre et faire rire les gens (pas tous, je le conçois, mais c’est le risque des internets). Je précise aussi que ce que j’écris peut heurter certaines personnes avec un passif particulier lié à l’école, que ce soit pour eux ou pour leurs enfants, et je le comprends aussi.

      Le jour de la rentrée, une maman d’un élève du voyage (dont j’avais eu la fille aînée l’an dernier) m’a sauté dans les bras en versant des larmes de crocodile, parce que son fils était avec moi et pas avec une autre. Hier, deux ex-mamans d’élèves sont venues me voir au portail pour me glisser à l’oreille qu’elles avaient espéré tout l’été que je prenne les CE1 pour avoir leurs fils encore une fois. Ces bons moments, ils sont banals au final, et je n’ai pas besoin de les écrire, d’une parce qu’ils ne font rire personne, de deux parce que je n’ai rien à prouver ici, et de trois parce qu’ils valent tous les billets mielleux du monde.

      (à ce propos, j’ai quasi fini d’en écrire un sur ma rentrée de cette année)

      PS : Et sinon, oui, au premier degré, certains sont vraiment dégueu avec leur nez qui coule non stop toute l’année !

  62. Ahhhhhh ! Suiiiiiis maîtresse de CP et accessoirement de GS et de CE1… J’ai l’impression de lire ma propre rentrée. Il y manquerait les dix milliards de fois où j’ai entendu MAITRESSSE !
    Merci pour ce chouette moment de lecture !

    1. Ah oui, et par la même occasion, le « il faut lever le doigt avant de parler ! » qui va avec.

  63. Merci pour ce post!!

    Premier jour en cp (c était il y a deux ans, depuis il a progressé) gnome1 à tué le bâton de colle (la feuille tient toujours d ailleurs) et rikikifié (si, si ce terme devrait exister!!) un crayon gris avec ce nouvel outil nommé taille crayon!!! Bon, pour la gelée d huître, ils abusent quand même les loustics, je ne pourrais pas être.instit en cp (ni instit du tout d ailleurs, je n y survivrai pas, je suis assistante maternelle, celle qui leur apprend à se moucher justement!!!!)

  64. Des classes submergées à 4 tiers d’enfants! L’éducation nationale est vraiment mal lotie…

  65. je suis pliée de rire !! Bravo, je reviendrai lire les humeurs du jour !!!!

    Ma fille est entrée en CP cette année, et j’ai vue la maitresse au bout de qq jours qui m’a dit: « votre fille a un pb avec la colle, il y en avait partout sur son bureau! ».

    Ma fille m’a ensuite expliqué qu’ elle avait dévissé au maximum le tube pour faire rigoler ses copines. Vous n’y aviez pas pensé à celle-là, qu’ils le faisaient exprès pour faire les andouilles !!!

  66. Bonjour ! Merci pour ce post qui m’a fait beaucoup rire ! Ca m’a rappelé les séances « coup de pouce clé » que j’animais … avec des enfants de CP.
    « Alors, Nahum, peux tu me dire un mot qui commence par le son Bbbbeuh ? »
     » …………………. »
    « Le son son BBbeeeeu, Nahum, allons, le son BBbbeeeuuuu ? Comme dans Bbbbb….. »
     » CITRON !!!! »
    « ……………… »

  67. Je suis actuellement enceinte, mais crois moi, quand le futur microbe aura atteint le cap de faire sa rentrée en CP, il maîtrisera le bâton de colle et la couleur de ces stylos.
    Et puis il aura pas de taille crayon. je me démerderais pour les tailler moi le soir.
    Enfin j’en sais rien si j’y arriverais mais en tout cas je ferais tout pour, parce que bon, je suis sur qu’il arrivera à me trouver le son A dans électricien alors autant qu’il sache quand même coller une feuille sur son cahier, et tourner la page.

Comments are closed.