Ôde à mon périnée

Ô toi, soutien d’antan jadis dur comme l’acier,

Toujours là pour moi, tu étais.

Inconditionnel plancher sur lequel m’appuyer.

Et pourtant, depuis quelques années,

Depuis que par toi l’Aînée est passée,

Tu t’es parfois pris pour un panier percé.

La venue du Cadet t’a tellement vexé

Que du panier percé, tu as tout laissé passer.

La rééducation fut vite oubliée

Dans mon vagin, les doigts du kiné,

Et faire des courbes, à la télé.

Mais jusqu’à maintenant, traître allié,

Tu avais attendu la ponte pour m’abandonner.

Une troisième fois engrossée,

Voilà que la trahison est avancée !

Lâche ! Judas ! Raclure de bidet !

Impossible pour moi d’éternuer,

Ni même de penser à tousser.

Malheur à moi, de trop me gausser,

L’élixir trop souvent est semé.

Les jours bien enrhumée,

Je devrai même me changer ;

Ou encore me moucher

Les doigts appuyés sur la raie.

Jamais je ne te pardonnerai

De m’avoir lâchement abandonnée.

Adieu, odieux Périnée.

pomme

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 thoughts on “Ôde à mon périnée

  1. Oui, je sais. Mais je ne publierai pas. Le Monde passera donc à côté d’un immense talent. Non, non. N’insistez pas. Ma décision est prise.

  2. Si j’osais…
    On peut dire que ce soir c’est poésie ?…

    A force de te comprimer
    Ramolli périnée
    A force de ne songer
    Qu’à t’empêcher de lâcher
    Il advint, un de ces jours derniers
    Lors d’un éternuement puissamment exprimé
    Qu’à son tour le sphincter, traître décérébré
    Laisse passer l’odieux pet
    En simultané

  3. Madame

    De passage sur votre blog, je me permets de réagir sur votre problème de périnée.
    Votre périnée n’est pas la cause du problème, mais la conséquence.
    Il faut savoir écouter son corps, et dans votre cas, écouter votre périnée
    Il essaie de te communiquer avec vous, vous délivrer un message.
    En temps que psycho-vagino-thérapeute, je vous propose une séance d’hypnose-vaginale, nouvelle discipline médicale exercée en autodidacte.
    j’incarnerais le contact, le transfert, le lien entre votre périnée et vous.

    Cordialement
    Docteur Clara Mangane

    1. Chère Docteur Clara Mangane,

      Votre aide me semble effectivement des plus précieuses. Si mon périnée tente de me parler, il est évident que je ne peux l’entendre, du fait de ma condition physique. Je ne suis en effet pas assez souple pour m’en approcher suffisamment (il articule mal, faut dire). Je vous propose donc de passer à votre cabinet, afin que vous agitiez votre pendule devant son intermédiaire Clitoris, et pourquoi pas, tendre l’oreille au plus près du malade.
      Si vous aviez également un truc contre les mycoses vaginales (un massage lingual, par exemple), je peux honorer vos dépassements d’honoraires éventuels.
      Tenons-nous au courant rapidement, ça gratte et je fuis.

      Cordialement.

      Chag.

  4. madameMadame

    C’est avec plaisir que je vous propose un rendez vous à mon cabinet.
    avec doigté, je me livrerai à cette séance d’hypnose vaginale et vous délivrerai les secrets de votre intérieur.
    Néanmoins, concernant les mycoses, ce traitement ne fonctionne pas.

    Vos mycoses ne sont pas les causes du problème, mais les conséquences.
    Il faut savoir écouter son corps, et dans votre cas, écouter votre mycoses.
    Elles essaient de communiquer avec vous, vous délivrer un message.
    En temps que Oto-rhino-laryngologiste-psycho-vagino-thérapeute, je vous propose une séance d’écoute-vaginale, nouvelle discipline médicale exercée aussi en autodidacte.

    Enfin, parce que le changement c’est maintenant, sachez que ma discipline est remboursée par la sécurité sociale.
    l’ Oto-rhino-laryngologiste-psycho-vagino-thérapie sera cause nationale 2014, discipline parrainée par la première dame de France.

    Cordialement
    docteur Clara Mangane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *