Ding-dong !

Approche, Zinternôte, que je te fasse baver, saliver, gargouiller de la bedaine… Viens là que je te montre à quoi ressemble Pâques chez les Picsoul…

D’abord, les jours précédents, on se prépare en faisant plein de dessins et d’objets de Pâques, puis à 20h, tous les enfants sont au lit pour attendre que les cloches passent. Car oui, chez nous, ce ne sont ni les poules (pure logique athée-satanique), ni le lapin (ah bon, ça pond des œufs ?), mais bel et bien les cloches qui sont en vadrouille depuis Rome pour distribuer de bons chocolats à tous les nenfants du monde et de la Terre intersidérale. Et le matin, dès que les piti nenfants entendent le ding dong des cloches, la chasse aux œufs dans tout notre jardin à la française peut commencer, grâce à un panier d’osier tressé à la main par l’arrière-mémé du grand oncle machin. Qu’elles sont drôles ces cloches : elles aiment cacher les œufs  dans les anciennes douves, où derrière la maison de Raymond, notre majordome ! Puis, on va à la messe, habillés de nos plus belles tenues de l’année, (col claudine, gourmette de baptême, culottes courtes, et raie sur le côté) grignoter de vrais œufs de Pâques en chocolat béni car c’est bien connu, bénis, ils sont toujours meilleurs. Enfin, toute la famille se retrouve autour de Pépé qui bave et de Mémé qui pue, pour fêter amoureusement cette fête familiale où on graille de l’agneau avec des fayots à t’en faire imprimer ton slip de futures traces de freinage. Alléluia.
Allez, Zinternôte, vas-y, verse ta petite larmounette devant un tableau si beau, qui te rappelle tant tes Pâques à toi, de jadis, d’antan, d’il y a bien trop longtemps…

Mouarf mouarf mouarf ! Je t’ai bien eu, petit être crédule ! Malheureusement, pour toi, le vrai Pâques des Picsoul fut tout autre ! Allez, comme tu es très sage, et que tu as bien chialé pour la première partie, je vais te raconter le vrai, pour que tu puisses te dire que tu n’es pas le seul à être tombé dans la déchéance humaine la plus totale. Ou presque.

D’abord, on ne prépare rien, pas d’objets, de dessins cul-cul avec des gros œufs qu’il faut décorer avec des ronds ou des traits horizontaux. Non, ça, j’en mange tous les jours à l’école, alors merci. Pas non plus d’œufs de poule vidés à l’aiguille pour que Bulle puisse peindre dessus (et que Coin-coin les explosent, et qu’après, ça pue le vieux pet). Par contre, on en parle, on trépigne d’impatience en attendant que « les cloches passent ». C’est justement en verbalisant le fait qu’elles sont censées passer dans 3 jours, que les cloches se sont aperçues que si elles ne faisaient pas le plein niveau Kinder, personne ne le ferait à leur place. Et direction Carrouf ! Désolée aussi, Zinternôte, de devoir te dire que chez nous,  certes, la logique mathématique des nombres premiers quantiques voudrait que ce soient les poules qui apportent les œufs, mais que ce sont bien les cloches qui  le font. Aucune réflexion métaphysique, c’est par pur traditionalisme familial. Mais bon, après tout, Noël et la galette des rois, sont bien des restes de notre vieille société catho-prout-prout… Cette année, les cloches se sont voulues prudentes : afin de ne pas disperser des chocolats dehors sous la pluie, elles ont consulté jusqu’à tard le site de météo France (oui, les cloches sont devenues des geeks modernes et top fashion). Et ils annonçaient de la pluie. Chiotte. Sauf qu’elles n’avaient pas prévu un fait terrible et affreux : les nenfants se lèvent tôt, et particulièrement le jour de Noël ET le jour de Pâques. Les nenfants se lèvent d’ailleurs tellement tôt, que les cloches, roulées façon nem au fond de leur couette, s’affolent (gentiment, hein, c’est quand même un matin de jour de repos) parce qu’elles n’ont encore caché aucun œufs ! Etape un : filer des coups de pied à Papa-cloche et marmonner un truc incompréhensible pour lui, mais très clair pour Maman-cloche : « Grouille ton derche, Bulle est debout, et les œufs sont dans le cellier au fond d’une poche ! Occupe-les dans leurs chambres en fermant les portes ! Et puis tant que t’y es, planquent les chocolats en même temps, j’ai une nuit à terminer… ». Bon évidemment, Papa-cloche bougonne et ronfle, et c’est Maman-cloche qui dit d’un ton angoissé à Bulle : « Ohhh bonjour ma chérie ! Tu es déjà réveillée ! Mais il est très tôt encore, retourne dans ton petit lit douillet, mon amour chéri de mon cœur ». Forcément, ça ne marche pas, elle reste plantée là, et Coin-coin hurle dans son lit. Et pan, un grand coup de pied à Papa-cloche, obligé de se réveiller, qui se lève donc mais n’a pas compris le subterfuge : il prépare son p’tit déj tranquille en allumant la télé ! Papa-cloche  a le neurone assez mou le matin. Maman-cloche se lève donc secouer Papa-cloche, qui part avec les lardons dans les chambres, pendant que Maman-cloche se dit que pourtant, elle était bien sûre d’avoir planqué les œufs dans le cellier…. Une fois trouvés (oui, le bureau, quelque part, c’est aussi un peu un cellier), elle sort sur le balcon, en culotte (et en chaussettes, ne perdons pas notre côté glamour) et tâte du bout de son néné gauche le soleil, mais aussi le froid polaire, et sa non-envie d’aller galoper à moitié à poil dans tout le morceau d’herbe de devant l’appart, en semant des chocolats gaiement, sans compter qu’il fallait passer par-dessus ce foutu balcon glacé. Alors, lâchement, les cloches ont planqué les œufs sur le balcon, et elles ont expliqué aux nenfants qu’elles avaient sûrement peur qu’il pleuve ou pire, que le gros monstre de Pâques (ça manque de monstre ces histoires… c’est vrai, même le Père-Noël a le Père Fouettard !) ne les croque en se baladant dans le jardin… Enfin malgré tout ça, on passe quand même un très bon Pâques, propice à la crise de foie. Faudra que je pense à prendre quelques actions chez Ferrero moi, tiens…

Allez Zinternôte, sèche tes larmes. Toi non plus, tu n’es pas le meilleur des parents, mais toi aussi, tu passes de super Pâques, et toi aussi, tu te rattraperas sûrement l’année prochaine !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Ding-dong !

  1. Bein là ça vas être dur de faire croire que kinberk ne te rémunère pas pour autant de pub,cloche certes mais cloches de conso enfin cloches ton court aussi.Tout ça pour se retrouver constiper avec du chocolat même pas bon !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *