Des BD-Blog en folie !

Aujourd’hui’ hui, je voudrais vous faire part de deux découvertes extra que j’ai faite au fil de mes clics on the web. Deux blogs, l’un uniquement en BD quotidienne, et l’autre en BD et en textes.

1) Pénélope Jolicoeur, le blog de Pénélope Bagieu :

www.penelope-jolicoeur.com

La vie tout-à-fait fascinante (c’est elle qui le dit !) de Pénélope, dessinée avec un humour à tom-ber-par-terre !  Chaque jour une anecdote dans laquelle toute donzelle qui frise les 30 balais se reconnaît. A savoir que la dame a même sorti un bouquin avec des dessins tirés de son blog (pas tous , car en 3 ans de blog, y’en a des centaines) ! Alors pour 5€, ça évite aux handicapés de l’ADSL de se taper quatre heures de chargement par page, et ça promet de se taper une bonne tranche de poilade assurée. Je passe sur les tonnes d’illustrations qu’elle fait (autres bouquins, pub’…) et sur les deux vraies BD qu’elle a pondu (Joséphine, tomes 1 et 2) que je vais courir acheter cet aprem. Enfin bref, ça ne prend que le temps d’un clic quotidien, mais le matin, devant son p’tit déj, la tête dans le fion, c’est aussi efficace qu’un bon kawa pour amorcer la journée ! Ah oui aussi,  les filles, si vous laissez traîner nonchalamment le bouquin du blog, ne vous étonnez pas de voir la mine déconfite de l’Homme, qui tournera l’air de rien les pages version je-m’évente, la bouche tordue et le sourcil haut (« Tsss, encore des trucs débiles de gonzesses….. »). Ne vous étonnez pas non plus si un jour, vous laissez traîner ledit bouquin dans l’antre de l’Homme (traduction : les chiottes), et que vous voyez qu’il y passe (encore) plus de temps que d’habitude. Approchez-vous alors à pas de louve derrière la porte, vous entendrez les pages de votre livre se tourner, agrémentées de petits rires étouffés….

Un petit extrait, pour la mise en bouche :

Hihihihi, c’est drôle, hein. Moi j’adore. Et y’en a encore tout plein sur son blog ! Filez-y vite, Zinternôtes !

2) Le Petit précis de Grumeautique :

www. grumeautique.blogspot.com

Dernière découverte en date, qui m’a fait autant sinon plus rire que la précédente. Imaginez juste la Pénélope du dessus, avec un « grumeau » (entendez « enfant »)… Ici, la bloggeuse est une femme un rien débordée par son rôle de môman, de femme djeun’s, moderne et qui n’a pas arrêté de vivre le jour où elle a pondu son Grumeau à elle (sa fille). C’est drôle, c’est frais, ça plait même aux papas, on en redemande ! A recommander d’abord à ceux qui ont des enfants, mais aussi à tous ceux qui n’en ont pas ! Les illustrations sont accompagnées de petits textes humoristiques d’une rare qualité. Beaucoup de jeux de mots, de dérision. On ne se prend pas au sérieux. Grâce aux illustrations, vos désirs deviennent réalité : si, comme tout parent équilibré qui se respecte, vous avez rêvé au moins une fois de ligoter votre grumeau ou encore de lui scotcher littéralement le bec en l’envoyant sur Saturne, vous trouverez ici moulte réconfort. Car oui, vous prenez conscience que vous n’êtes ni un tortionnaire d’enfant, ni un bourreau de la couche. Juste un parent, quoi.

Parfois, lorsque la chieuse progéniture aux élans braillards s’époumonne à vous faire frire les tympans et sauter les plombages à grands renforts de décibels assassins , il est un ultime refuge où tout peut enfin redevenir calme et volupté : le serial-fantasme de la bonne mère de famille.
Une sorte de terre promise chimérique où la mère indigne qui sommeille en chacune de nous, enfin libérée des conditionnements doltopédagogiques de convenance, exprime sans inhibitions sa créativité en matière de rétorsion éducative.

PS : amis des animaux, rassurez-vous, aucun éléphant n’a été maltraité dans ce dessin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Des BD-Blog en folie !

  1. Je remarque au passage que sans être concerné par ces histoires de filles et d’enfants on en reviens au fondamentaux (voir le dissin de l’éléphant),tout tourne au niveau du culcul et pour avoir des enfants il faut aimer avec passion le caca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *