50 nuances de Chag

masque

Mes koalas lala,

Aujourd’hui, je vais répondre à une lectrice, dont je vais préserver l’anonymat grâce à un subterfuge digne de Doctissimo. Il y a quelques jours, Soph*e (tavu !) m’a donc écrit en me disant ceci :

Très chère et merveilleuse Chag,

Je t’écris pour te dire que j’ai bien aimé ton article où tu dis que tu ne te trouves pas jolie, même si ta magnificence ne fait aucun doute (ton intelligence suprême non plus). Mais je t’écris en privé parce que je ne me suis pas encore brossé les dents. Tu fais ta crâneuse avec ton blog à gros mots, mais je vois bien où tu veux en venir. En fait, tu es timide, tu ne parles finalement jamais de comment tu es, genre le matin au lever (je suis sûre que tu as l’haleine fraîche, toi) ou si t’as eu un appareil dentaire quand t’avais treize ans. Certaines gens de l’internet, bien moins influentes que toi (comme Marjoliemaman, Anne-So et Solange), ont lancé l’idée de dire 50 choses sur elles que nous, pauvres bougres, ne connaissons pas. Alors j’aimerais bien que tu fasses tout pareil, parce que copier c’est mal, mais là, ce sera pas vraiment copiter, tu vois.
J’espère que tu diras oui, parce que je suis la première à te demander de te mettre un peu à nue (mais ça m’excite pas) et que je crois que les gens aimeraient.
Et puis, si tu as eu un appareil dentaire, ça me ferait plaisir parce que moi on m’en a mis un à vingt-douze ans, alors c’est pas très cool.
Des bises.

Soph*e.

Comme tu peux le constater, Soph*e a su trouver les mots (merveilleuse et magnificence en deux lignes, elle a marqué des points direct). Et puis elle veut me voir à poil, c’est pas donné à tout le monde, tu vois.
Chère Soph*e, sache que je ne copite JAMAIS, et que si je ne dis rien sur mon haleine du matin, c’est justement parce qu’elle est mentholée dès 7h, grâce à un processus génétique issu de mes gènes de licorne. Comme tu m’as fait de la peine avec ton appareil dentaire tardif (tes parents t’avaient punie ou quoi ?), j’ai décidé d’innover et d’accepter ce challenge un peu foufou, qui va donc consister à te dire 50 choses sur moi que tu ne connais pas. En vrai, je ne comprends même pas que ça puisse intéresser quelqu’un, mais c’est pas grave, ça fera au moins plaisir à Soph*e. Par contre, faudrait voir à pas trop pousser mémé dans les orties, parce que cinquante, ça fait beaucoup (rappelle-toi, je suis la Daft Punk de la blogosphère) (i’m up all night to get Lucky). Et puis comme j’ai décidé que je ne répondais plus aux trois mille taggs à la con qui fleurissent sur la blogo, je fais d’une pierre cent coups :

1 (just for u). J’ai porté un appareil dentaire de la 5e à la 3e. Et c’était pas funny-funny, parce qu’en fait, j’en avais quatre : un en haut, deux en bas, et un truc barbare de nuit avec un gros élastique bleu qui passait derrière ma tête, et qui faisait bouger mes dents le matin.

2. Avec l’appareil dentaire, je portais un corset. Mes parents étaient donc ainsi assurés que je ne perdrais pas ma virginité la nuit.

3. Je suis orquo-requino-sous-marinophobe. Et ça se soigne pas.

4. Je n’arrive pas à faire les crêpes, même avec une poêle de compet’. Alors quand j’en ai envie, je demande à mon meilleur ami de m’en faire.

5. Je ne supporte pas de me mettre de la crème, particulièrement sur mes mains. Je serai capable de faire une crise d’hystérie si on m’attachait et qu’on m’en mettait.

6. Je ne comprends toujours pas l’intérêt de Twitter.

7. Mes plus gros complexes sont mes gros orteils, qui ont succombé à des ongles incarnés mal opérés, puis à une mycose foudroyante pour le gauche. Depuis, je les cache, mais je songe sérieusement à acheter des faux-ongles de pied pour cet été.

8. J’étais fan des Spice Girls. Mais genre ultra fan. Le plafond de ma chambre était même tapissé de posters. J’étais aussi le sosie de Mélanie C, la goudou de la bande.

9. Je déteste l’anis, les blettes, les choux de Bruxelles, le gingembre, les clous de girofle, les salsifis, et les blettes (?). Mais j’adore la langue de bœuf.

10. Je ne mets jamais de serviettes hygiéniques.

11. Je dois me décolorer la moustache.

12. Je suis foncièrement optimiste et non angoissée. Mais parfois, je me force.

13. Avant de rencontrer l’Homme, je ne voulais pas d’enfant (LOL).

14. La forêt m’excite sexuellement.

15. Je rêve d’être suffisamment coordonnée pour chantonner tout en jouant de la guitare, mais je ne peux faire que l’un ou l’autre, excepté sur de rares chansons comme Jimmy de Moriarty ou Halleluia, que je massacre donc régulièrement en toute impunité.

16. J’ai adopté le seul chat au monde qui ne perd pas ses poils, mais qui miaule toutes les nuits à 4 heures du mat, heure à laquelle je pense à la refourguer à la SPA aux premières heures. Mais je ne le fais pas parce que je l’aime quand même.

17. Quand j’avais dix mois, j’ai fait des convulsions. Ceci pouvant peut-être expliquer cela.

18. Aux toilettes, je m’essuie dans le mauvais sens. Je n’ai jamais su faire autrement.

19. Je dois retaper une Super 5 qui dort sur mon parking, et je n’y connais rien en mécanique parce que je pensais que c’était compliqué. Mais d’un autre côté, c’est salissant alors j’aime bien. Je commence mercredi.

20. Avec l’Homme et les grelots, on a décidé de partir une semaine à Rome en août 2015. Ca fait un an qu’on économise comme des fous. On ne sait pas si on aura le budget, mais je veux absolument faire au moins un voyage à cinq.

21. Je n’ai pris l’avion qu’une fois, pour aller au Vietnam avec l’Homme en 2007. C’était pendant le nouvel an chinois et c’était mon meilleur voyage. Sûrement parce que c’était le seul.

22. Je ne pourrai jamais monter sur un paquebot, ça me fait trop peur, parce que c’est trop gros et qu’il y a trop d’eau en dessous.

23. J’adore les films à l’eau de rose, même si je connais par cœur tous les dialogues des Visiteurs et de la Cité de la Peur.

24. J’ai toujours rêvé d’avoir un talent extraordinaire en quelque chose, mais je l’ai pas encore trouvé alors j’essaie plein de trucs.

25. J’adore les MMS.

26. Quand j’étais petite, je voulais avoir un âne. Mais depuis que je suis grande, j’ai un balcon.

27. Je crois que j’aurais voulu faire du théâtre, mais je n’ai jamais osé franchir le pas.

28. En 2001, lors de ma première année, j’ai fini deuxième lors des passages de grades mixtes de Vovinam Viet Vo Dao (à tes souhaits). Mais j’ai arrêté l’année d’après.

29. Je ne lis que des romans d’amour, ou sur l’enfance heureuse. Mais trop rarement. La lecture marche chez moi comme des crises de boulimie, puis plus rien pendant des mois.

30. La première fois que je suis rentrée dans un musée, j’avais dix-sept ans (et je n’étais pas sérieuse, un beau soir, foin des bocks et de la limonade). C’était le musée d’Aquitaine, ça a été une révélation culturelle, qui était nulle auparavant.

31. Je ne supporte pas le bruit de la lime à ongles, ni les ciseaux sur la règle.

32. Quand j’étais petite, j’étais très très bronzée l’été, et je ne comprends pas pourquoi je ne bronze plus autant maintenant.

33. Je deviens systématiquement toute rouge quand je prends la parole en public devant des adultes qui ne me sont pas tous connus. Je n’ai jamais compris pourquoi parce que ça ne me gêne pas du tout.

34. Je fais des photos de tout, tout le temps. Parce que j’ai peur d’oublier les bons moments.

35. J’ai toujours voulu me faire tatouer une libellule derrière le cou, mais je ne l’ai jamais fait parce que j’ai trop peur d’avoir mal (et puis maintenant je trouve ça moche).

36. Je chante tout le temps en voiture. Mais quand c’est en anglais, je chante souvent en yaourt.

37. Je fais croire aux gens que je m’y connais à bloc en vin rouge parce que je suis née à Saint Emilion, mais en vrai, j’y connais rien. Mais je surkiffe trop ça.

38. Faire le ménage est une perte considérable de temps, donc je fais le strict minimum, ce qui fait que chez moi, c’est toujours plus ou moins crade. J’ai troqué la poussière contre du bon temps.

39. Je dis souvent « en fait » (merde et putain aussi) donc mes enfants le disent aussi (sauf les gros mots, ils ont des écoutilles à gros mots, ils sont formidables, pas comme moi).

40. Contrairement à toutes les autres blogueuses de la Terre, je n’ai strictement aucune envie d’écrire un bouquin. Ca fait trop de pages pour une seule histoire.

41. Je ne pourrai pas expliquer l’origine de « Chag », qui est un pseudo mais aussi un vrai surnom, parce que c’est trop long.

42. L’Homme et moi étions dans le même collège, dans le même bus qui amène au collège, et dans le même centre aéré, mais nous ne nous souvenons pas de l’un ni de l’autre.

43. Je sais faire des jongles avec un ballon de foot.

44. J’ai porté une casquette de base-ball, à l’envers, pendant toute mon année de cinquième.

45. J’ai une grande nostalgie de l’enfance, que j’ai refusé de quitter complètement à l’âge adulte. J’ai réussi, je suis instit.

46. Un an après avoir arrêté, je lutte encore chaque jour contre l’envie d’en griller à nouveau une. Surtout le soir, quand il fait nuit et encore chaud.

47. J’aime dormir avec des chaussettes. Juste des chaussettes.

48. J’oublie systématiquement tout livre ou film que j’ai vu, surtout s’il m’a passionnée.

49. Je ne dis jamais ce qui me ferait plaisir. J’attends que les autres le devinent, j’aime qu’on fasse des choses avec moi uniquement parce qu’on le veut, et non pour me faire plaisir. Donc souvent, je suis déçue.

50 (le meilleur pour la fin). J’éjacule sous ma langue. En fait je contrôle les muscles autour de mes glandes salivaires sub-linguales, ce qui fait qu’en les contractant, je peux produire un jet de salive qui peut aller jusqu’à plus de deux mètres. Mes amis me demandent de gicler quand ils ont trop bu en soirée. Et ça les fait rire, même s’ils trouvent ça dégueulasse.

Bon, et bien maintenant, vous pouvez toujours vous brosser pour que je vous dise combien je chausse ou encore le prénom de mon grand-père. Non parce que j’éjacule de sous la langue, quoi. Si ça, ça ne fait pas de moi une blogueuse unique, je sais pas ce qu’il te faut.

A plus dans l’bus, Soph*e. Et la bise à Monsieur Fonfec !

Rendez-vous sur Hellocoton !

75 thoughts on “50 nuances de Chag

  1. Trop choupinette de nous dire tout ça…
    A la limite de l’émouvantisme !

    Moi qui me pensais unique pour la 6,8,10,11,12,22,27,32,38 et 49… ! Comme quoi…

    MERCI de te donner un peu + à nous chaque jour, Ô éjaculatrice linguale de la blogosphère…

    1. ah tiens, depuis le temps, il me semblait te l’avoir déjà montré. Et puis en Bretonie, on est plutôt bons, niveau alcool. Enfin je ferai ça (je t’avertis, tout le monde trouve ça dégueu, et je contrôle pas la trajectoire avec beaucoup de précision (prends un parapluie).

  2. « (merveilleuse et magnificence en deux lignes, elle a marqué des points direct »
    ah ça c’est ballot ; elle devra donc moins manger aujourd’hui (sauf des légumes et des fruits, parce que ça compte 0) 😛

  3. « J’ai troqué la poussière contre du bon temps » YOU ARE MY GODDESS!!!!! ( et sinon, rassure-moi, Chag ça n’a rien à voir avec chagasse hein?)

    1. Disons que… enfin c’est-à-dire que… il est probable que quelque part… M’enfin c’est TROP LONG QUAND MEME.

    1. héhé. Disons qu’il faut un peu plus qu’un balcon pour avoir un âne ! Ceci dit, quand on est partis faire du camping dans les Pyrénées, on a fait une randonnée à dos d’âne. Là, je me suis dit qu’en fait, le concept de « tête de mule » n’était pas volé, et que c’était finalement mieux chez les autres, ces bêtes-là.

  4. Mon chat aussi (un de mes) miaule TOUTES LES NUITS sauf que lui, c’est à horaires variables, et que ça peut être plusieurs fois, et que même parfois, quand il est presque le matin (6-7h), ça réveille la crevette, qui prend alors le relai, et ça donne un truc du genre :
    le chat : Maouuuuuuu
    moi(inside of moi-même en fermant les yeux très fort des fois que) : j’espère qu’il va pas la réveiller, j’espèrequ’ilvapaslaréveiller,j’esp…
    crevette : AOUUUUUU (=miaou, c’est très bien imité en vrai, elle est douée)
    moi : bordel. (très important le point)
    EN PLUS, il perd ses poils, le con.

    J’ai dit que j’aimais les chats sinon ? Et les gosses, aussi ? (désolée je raconte ma life un peu là, hein.)

    Merci pour ce très funny billet, qui m’a presque fait oublier les miaous nocturnes.

    1. Oh mais je te rassure, souvent, elle miaule aussi aux AUTRES HEURES LA CONNE. Mais comme on est au rez de chaussée, l’été, on dort avec la baie vitrée ouverte donc elle peut sortir SANS FAIRE CHIER (quoi que).

      1. Ouatizefuque ? J’avais raconté une palpitante histoire de chatière, et paf, « spam detected », que ça me dit !
        Je boude.

        1. haha ! Ouais quand on commente par smartphone, parfois, le blog se vexe (même à moi, il ne me reconnaît meme plus, le rat). Quant à la chatière, mon rêve absolu, impossible d’en coller une sur une baie vitrée. C’est NUL.

          1. Ah c’est pour ça…

            Si on peut, mais si c’est une grande baie vitrée qui fait toute la hauteur, c’est vrai que c’est chaud. Justement nous on en a une (posée par beau papa, merci beau papa). On se rêvait les litières dehors. Que nenni, sur les 3, un seul a été assez intelligent/courageux pour apprendre à s’en servir. Du coup il a son pipi-room privé dehors sur le balcon et il peut prendre le frais tranquille en solo. Mais nous on l’a dans l’os.

  5. Je demande la vidéo de la giclation !!!! Merci pour toutes ces confidences! Je partage tellement bien la 38!!!

    1. Attends, je me méfie, parce que quand je vais chez des gens et qu’ils me disent « non mais j’suis désolé, c’est pas très propre ni bien rangé », en fait, ça l’est. Moi, quand je dis ça, c’est VRAIMENT dégueu !

    1. Je ne peux pas en dire autant. Ca a marché pour les deux premiers, mais à l’heure où je t’écris, je veille Paupiette qui combine depuis hier rhino + angine rouge + conjonctivite. Le tout avec 38°C. Faites des gosses, tiens !

      (mais je ne pense pas que ça ait un quelconque rapport avec mes troupeaux de moutons sous les meubles) (enfin à mon stade, c’est tout un cheptel patagonien qui se planque sous mes meubles)

      1. Nan rien à voir sinon la tribu entière serait touchée. C’est la faute du temps pourri. Gros câlins à Paupiette jolie <3

  6. Tu t’es mise à poil là, t’as plus que tes chaussettes !!

    Je crois qu’on doit avoir que 5 ou 6 choses exactement en commun (dont le 38, of course ! et le 49 – ça tombe mal toujours, déception itou), pour le reste c’est exactement l’inverse 😀

    En nous dévoilant le 50 (terrrrrrrible !!!!) tu as trouvé ton 24 😀

    Ps : Bon rétablissement à petite paupiette

    1. Championne du monde de l’éjaculation buccale. Je vais mettre ça sur mon CV, avant qu’un chinois surentraîné me pique la place.

  7. une vraie mise à nue ! c est ce qu on voulait aussi ! merci Soph*e !!!
    bon si tu veux mieux me connaitre aussi je partage qqunes de tes revelations…les 1/4/5/6/7/18/23/24/25/32/33/34/35/38/39/41/49 ..a surlques détails pres…j ai toujours voulu me faire tatouer..je m etais dis allez zou cette année pour mes 40ans…3mois apres toujours pas le moindre trait d encre sous ma peau..j ai un compte twitter mais j ai pas pige le truc (en revanche je venere instagram) et j adore les blettes
    j espère que ta paupiette se remet. … .

    1. Sérieux, les blettes ? Mais je trouve que ça a un vrai goût de TERRE ! Ca fait comme si je mangeais du terreau, en fait. Et j’aime pas vraiment être un geranium.

      1. tu fais revenir de l ail des lardons des tomates. ..tu ajoutes les blettes cuites vapeur et hop ! fini le goût terreux !!!!!

      2. et pour l appareil c etait pour ma part de la 6eme a la veille de la rentree en 2nde !…maintenant on s y prends plus tot ma fille qui aura bientôt 8ans se traîne déjà un appareil. ..

        1. Ca dépend des écoles. La mienne va en avoir douze, et elle n’en aura qu’au plus tôt en début de 5e. Fini l’arrachage de dents et compagnie, et au final, ses dents se remettent petit à petit. Je ferai un article orthodontie, tiens.

    1. Je crois qu’on a été la première génération sacrifiée sur l’autel des orthodontistes. Le mien doit à mes parents sa piscine intérieure et le practice de golf de sa maison secondaire.

  8. 1er commentaire pour ce billet encore excellent.
    J’avoue que je me suis beaucoup retrouvée dans beaucoup de tes points… Sérieux, tu connais Jimmy de Moriarty? J’ADORE!… Le bruit de la lime, le yaourt chanté en voiture, la nostalgie de l’enfance (je suis assistante maternelle), les photos tout le temps… bref…
    Sinon, il faut aussi que je te dise que j’essaie (sans succès) de détourner le regard des photos de ta paupiette, elle est tellement belle…qu’à chaque fois je peurs d’envie de faire un 4ème….pô bien!

  9. Il n’y a que toi pour aller chercher des trucs pareils à raconter, c’est trop drôle ! J’adore la 17…

  10. Je passe outre l’éjaculation buccale (mais c’est difficile car WOUAHOU!!) pour revenir sur la 18 : j’ai bien peur que ma fille puisse écrive la même chose dans une trentaine d’année, je ne sais pas comment lui expliquer comment faire… Bulle a compris toute seule?

    1. Ecoute, je viens de demander à Bulle, à table. Elle a bien tenté de visualiser et de mimer le biniou, mais du coup, elle se souvient plus. Elle m’a dit qu’elle me tenait au jus au prochain pipi (teasing).

      1. Rah zut!! elle n’est plus en âge de te rappeler le soir parce que « finalement, elle a encore envie de faire pipi », histoire de gagner 2 minutes sur le coucher –> je vais au moins devoir attendre demain pour savoir.
        (et elle va légitimement penser que t’es un peu psychopathe si tu lui re-poses la question… perso j’aime bien faire flipper mes gamins au sujet de ma santé mentale, mais c’est uniquement parce qu’ils ne sont pas assez âgés pour formuler ça clairement) :-)

  11. Punaise, faut pas qu’on se balade en forêt toi et moi… (et chez moi, un sentier qui sent la noisette, un sous-bois moussu… ça marche aussi !) (les mânes de Freud s’agitent).

    1. Ah mais alors ce truc de la forêt je ne sais pas du tout d’où ça vient… mais je suis contente de ne plus être la seule ! La mauvaise nouvelle, c’est que l’Homme ne partage pas cet attrait.

  12. L’appareil pendant tout le collège (même jusqu’à la première pour moi), les gros orteils pourris, le corset (et t’as eu droit aux séances de kiné aussi ?) … tout y est ! Bon, je n’ai pas la même maîtrise de mes glandes salivaires, et à la guitare + chant je n’arrive péniblement qu’à jouer « anyone else but you » des Moldy Peaches. D’ailleurs ça fait un an que ma gratte prend la poussière dans le « bureau » (= pièce dépotoir). Et la forêt me laisse de marbre, alors que la plage … (pourtant ça doit être plus confort de batifoler sur de la mousse fraîche que dans du sable qui gratte)

  13. Je surkifffe trop la Photo.
    Bon le reste aussi, mais la photo quoi.
    Et Puis la 18!!je me suis fait pipi dessus de rire.
    Enfin une sœur de 18 .

    1. La photo est celle d’une chouette oeuvre de Claude Lévêque qui était à l’institut Bernard Magrez de Bordeaux. Elle a été pensée avec des enfants et elle est faite en néons, donc je la kiffe. Un jour, j’aurai un mot en néon, moi aussi. Un jour.

  14. Nous sommes pareilles pour le 6 et le 38. Par contre, je vois une légère contradiction entre le 24 et le 50…
    Belle énumération en tout cas !

  15. Cette très bonne photo m’a justement inspiré la remarque que je t’avais faite…
    Alors ça, le scoop !, tu es le Lama Masqué !!!

    Mais fallait pas accepter (de révéler 50 choses)… ça casse le mythe….
    Est-ce qu’on connait Deneuve au réveil ?
    Bon, c’est vrai aussi qu’on sait que Marilyn dormait en N°5…
    Pour une traqueuse qui rougit en public tu oses ! ( d’ailleurs le coup du rideau au sortir de la douche, c’était vraiiiment accidentel ? )
    Et puis avec tes signes distinctifs , maintenant le FBI va s’intéresser à toi de plus près…aïaïaille !

    Internet est un vaste trou de serrure, mais nous sommes consentants des deux côtés de la porte! et ta confiance d’optimiste me touche , en fait 😉

    Cela dit j’ai une dizaine de points en commun avec toi, parfois pire , si ça peut te consoler , et parfois mieux : par exemple j’arrive à chanter tout en jouant de la guitare , (mais pas au piano,je cafouille) . J’adore ta voix et je suis sûre que tu chantes juste, tu peux peut-être exploser ton talent de ce côté-là, je t’écouterais volontiers chanter dans mon oreillette, même en yaourt…

    1. Alors pour le chant, comment te dire… Disons que je chante à peu près juste, mais que j’ai une horrible voix. Et pas de talent. Vraiment.

      Moi je fais presque comme Marilyn : je dors en N°69.

      1. 1-je ne trouve pas (en tous cas sur les aperçus parlés de tes vidéos) ,envoies-nous donc une p’tite berçeuse à Paupiette,comme Coincoin, ta fidèle audience appréciera objectivement…Ne rougis pas , non, ne rougis pas…

        2-haha! N°69 en chaussettes :))

  16. Mon chéri est aussi un numéro 50….j’ai jamais compris comment c’était possible…
    Sinon… Chag, comme Chag Chag, le vaisseau dans Les Mondes Engloutis :) ???

  17. Bel exercice, hein..
    Mais comment se rendre compte du numéro 50????
    Et puis 47 quoi..faute parmi les fautes…déception.
    Jamais nous ne dormirons ensemble.
    Je vais tenter d’assimiler la chose (tte!!!arghh).
    Qui sait, peut être j’arriverai à m’en remettre.
    A bientôt.
    Peut être donc.
    Non, mais VRAIMENT?

  18. Tu éjacules de dessous la langue?! Je suis grave jalouse. Non parce que moi je peux égailler les fins de soirées en faisant des rots monstrueux sur commande. Alors si j’arrivais à maîtriser cette technique plus rare, je serai carrément la reine du bal, l’incarnation même de la classe et du glamour. T’es sûre que tu ne veux pas faire un tuto?

    1. Impossible. C’est inné.
      Je suis née avec de la moustache MAIS je peux éjaculer de sous la langue. Scoop : si je PENSE au citron ou à autre chose de très acide, ça va encore plus loin !

    1. Tu sais quoi, je l’ai acheté il y a tout juste dix minutes ! Et par la même occaz, j’ai vu que c’était une trilogie. Et y’a pas d’images dedans. Et c’est écrit un peu petit keumême. Mais il parait que je vais me tripoter le kiki sous ma couette ce soir, alors ça va.

  19. Comme c’est cool tout ça.
    Comme c’est intime, grave et léger. J’aime beaucoup.
    Ça nous fait quelques points communs, mais je dirai pas lesquels. Pas mal de trucs pas pareils et je crois que c’est pour ça que je t’aime, parce que c’est plus drôle quand on n’est pas pareil, on apprend, on échange, on s’inspire.

    J’aimerais dire un connerie pour rigoler, mais j’y arrive pas.
    Faut dire que je reviens de vacances et que j’ai un ti peu le bourdon….

    1. Ouais, tu fais chier avec ton bronzage des pieds. Les miens pleurent (de toute façon, ils sont moches, donc ils sont punis).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *